Collection de Cryptobees NFTs de Guerlain

Guerlain lance sa nouvelle collection, Cryptobees NFTs.

Collection de Cryptobees NFTs de Guerlain
Collection de Cryptobees NFTs de Guerlain

La nouvelle collection de Cryptobees NFTs de Guerlain permet d’aider la nature à reprendre ses droits. Une réserve de 28 hectares sera ainsi réensauvagée. Il suffit de rejoindre Reaverse.

Cryptobees de Guerlain

Elles sont au nombre de 1 828. Ce sont des oeuvres d’art numériques. Chacune est unique et associée à des coordonnées géographique précises, celles de la parcelle de la réserve qu’elle parraine.

Cette collection comprend 4 niveaux de rareté de Cryptobees dont les graphismes uniques sont inspirés des végétaux et de la géologie de la réserve. Ces Cryptobees s’achètent. Pour obtenir une Cryptobee, il faut posséder un wallet, un portefeuille digital compatible avec la monnaie Tezos, l’une des blockchains les plus responsables et peu consommatrice en énergie. Les Cryptobees peuvent ensuite être achetées pour les récupérer sur le wallet.

  1. 5 variétés de fleurs et végétaux recensés dans la réserve.
  2. 21 matières naturelles inspirées de la géologie de la réserve.
  3. Coordonnées géographiques de la parcelle du domaine que votre NFT sponsorisé.

  • 1 NFT – = 1 parcelle parrainée. Le domaine est découpé virtuellement en 1828 parcelles. Ainsi, chaque Cryptobee sponsorise une parcelle des 28 hectares.
  • La vente des NFTs contribue au réensauvagement de l’espace et la recherche pour la restauration des écosystèmes.

100% des ventes seront reversées au projet de réensauvagement de la vallée de la Millière.

La Vallée de la Millière a été créée par Yann Arthus-Bertrand, photographe, réalisateur et militant écologiste français.​ La préservation de la nature est au coeur de ce projet et la clé de voûte de l’engagement de Guerlain.

La Vallée de la Millière lieu est un véritable havre de biodiversité qui se trouve aux Mesnuls, à une heure de Paris.​ 

Participer au réensauvagement de la réserve naturelle qui est vouée à devenir un terrain privilégié de formation du public, d’étude et d’expérimentation sur la réduction de l’impact humain sur les écosystèmes.

 

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.