Parfums, leur histoire – L’Antiquité

Le parfum a trois rôles principaux depuis l’aube des temps :

  • LES GRANDS MOMENTS DE L’EXISTENCE
    naissance et mort.
  • LA SANTE
    Les vertus médicinales des huiles parfumées sont reconnues très tôt.
    L’Egypte utilise les parfums pour les yeux et la peau.
    Les malades Grecs sont traités aux huiles odoriférantes.
    Il est dit qu’Hippocrate aurait chassé la peste d’Athènes grâce aux fumigations et aux bains aromatiques.
    A la Renaissance, les docteurs prescrivent les eaux parfumées.
    Il faut attendre la fin du 18° siècle pour que les parfums soient séparés des remèdes.
  • LA SEDUCTION
    Cléopâtre prend des bains parfumés au lait d’ânesse.
    Au Moyen-Age, il est courant de se baigner dans des eaux parfumées.
    A la Renaissance, les parfums deviennent essentiels car le bain n’a plus cours.
    Au 18° siècle, les parfums se raffinent avec le retour de la propreté et de la coquetterie

Elle commence comme pour tout à L’ANTIQUITE.

ANTIQUITE

Le parfum est un terme dérivé du latin perfumum, signifiant par la fumée car cela désigne la fumée odorante se dégageant des résines brûlées lors de rites.
La langue française a établi plus tard le mot parfum.

Le parfum a été découvert il y a 4 000 ans en Mésopotamie.

Dans ces civilisations antiques, Egypte, Grèce, les parfums n’existent pas.

Les matières premières brutes sont utilisées pour le culte des Dieux et des morts car le parfum sublime et divinise le corps.
Les parfums, obtenus sans alcool ni distillation, se présentent sous forme d’huiles ou d’onguents, ainsi que l’encens.
L’encens est apparu en Egypte 3 000 ans avant JC et avec la Reine Hatshepsut, il a gagné en popularité car elle a mené des expéditions à la recherche de l’encens, d’autres odeurs, et dont l’historique a été gravé sur un temple édifié en son honneur.
L’encens n’a cessé d’être mis en référence dans la Bible.
Il est même encore utilisé dans les églises épiscopales catholiques.

Les matières premières sont pilées, broyées, mélangées et cuites ensemble.
Le parfum est utilisé pour l’embaumement et la cérémonie d’arrivée du sarcophage au tombeau.
Ils mettent du parfum dans les tombeaux afin que leur peau reste soyeuse.
Ils croient ainsi que l’âme monte au ciel, les familles des défunts affirmant que le parfum a accompagné l’esprit.
L’usage des substances odorantes s’intensifie avec les huiles, les baumes.
Le parfum est de plus en plus prisé et apprécié, même dans la vie de tous les jours. Deux pièces pour la toilette sont réservées dans les maisons, une pour les femmes, une pour les hommes.
Riches et pauvres l’utilisent afin de s’approcher du divin car le parfum exalte la beauté et la puissance des Dieux, il sublime le corps et le guérit de ses maux, donc en purifiant son corps, on purifie son esprit.
L’Egypte accorde une grande importance à l’hygiène et pratique les ablutions devant les autels des Dieux enduits d’huiles parfumées et les citoyens sont priés de se parfumer au moins une fois par semaine.
Ils sont les précurseurs de luxueux établissements de bains raffinés. Les bains sont devenus un plaisir, un devoir social et de nombreux Egyptiens prennent des bains trois fois par jour.

Tout est écrit sur les papyrus et représentés sur les bas-reliefs Egyptiens.

La fabrication du parfum est liée à la religion car les temples renferment des laboratoires dont les parfumeurs sont des prêtres. Le « kyphi », le parfum deux fois bon, est réputé pour ses vertus relaxantes et utilisé en médecine contre les maladies pulmonaires et hépathiques.

Au 1er siècle, l’Egypte est connue pour ses célèbres parfums : « métopion », huile d’amandes amères qui sert de support à l’omphacium (verjus), au cardamone, à la myrrhe, à la térébenthine, au galbanum, au miel, au vin, au jonc, à la graine de baumier. Toutes ces substances parfumées créées sont placées dans des cônes.
Grâce aux bonnes conditions climatiques, l’Egypte a importé un grand nombre d’épices et de composés aromatiques d’Inde. Gingembre, poivre, autres bois mais aussi le jasmin sont consommés.

Les Grecs représentent la présence divine par une odeur sublime.

Les Hébreux rencontrent les parfums en Egypte, les rois Mages apportent à Jésus de l’or mais aussi de l’encens et de la myrrhe.

Les magasins de parfums des Grecs sont très populaires ainsi que les bains quotidiens.
Certains parfums sont réservés à des parties particulières du corps.
On peut penser que les Grecs ont fait le premier parfum liquide.
A l’époque, ce sont des poudres parfumées mélangées à des huiles lourdes (olives, amandes), sans alcool.

Après l’annexion de l’Egypte par Octave, les Romains grâce aux circuits commerciaux, disposent de produits favorisant une consommation importante (illustration par les fameux banquets de Néron, où de fines gouttelettes d’essences rares pleuvent des plafonds, les colombes imprégnées de senteurs rafraîchissent les convives par l’action de leurs ailes).
Une pièce, appelée « unctuarium », est remplie d’étagères où les parfums de toutes sortes sont disposés.
Ils se parfument trois fois par jour.
Les animaux ainsi que les chevaux sont parfumés.
Les domestiques portent des parfums.

La plupart des essences sont importées d’Inde.

Les Grecs et les Romains ont étudié les Egyptiens sur leurs parfums.

Chez les Crétois, la meilleure fleur est le lys, la rose est aussi bien considérée.

Les cèdres du Liban sont célèbres depuis toujours. L’huile a été utilisée par le Roi Salomon, elle protège les papyrus.

Les Phéniciens vendent aux Européens des gommes aromatiques de Chine, car posséder des herbes parfumées est un symbole de richesse et de respect.

Les Arabes, en particulier Avicenna, ont mis au point la distillation pour extraire l’huile des fleurs.
L’eau de rose en est l’exemple le plus populaire.

A suivre : Le Moyen-Age

2 réflexions sur “Parfums, leur histoire – L’Antiquité

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s