Le Japon inspire la filière parfum

Le Japon est une source infinie d’inspiration olfactive.

Kenzo
Kenzo

Pas de parfums pour les Japonais ? Takasago, société de composition, nous démontre que les Japonais se parfument et aiment le Japon. Ce pays regorge de plantes à parfums et d’odeurs insolites qui inspirent les parfumeurs.

Le Japon inspire la filière parfum

Qu’est-ce que le sumehara ? C’est un mot japonais qui exprime le fait de déranger les autres avec une mauvaise odeur – Mathilde Girardon, marketing manager fine fragrance chez Takasago. L’odorat est très important dans la culture japonaise.

Yuzu, matcha, sakura (cerisier en fleur)… les marques de parfums s’inspirent régulièrement d’éléments végétaux issus du Japon, comme le yuzu, le matcha, le sakura – cerisier en fleur – …. On connaît moins le genmaicha – mélange de thé vert et de riz soufflé ; le citron Kikuchi – aux accents de thym – ou le chêne mizunara. Le saké possède des effluves vifs et rosés. Le Japon possède une marque de whisky réputée, le Nikka Pure Malt. Takasago a retranscrit son parfum si spécial aux accents tourbés et cuirés.

Les chercheurs et parfumeurs de Takasago ont eu un accès à la végétation de l’île Rebun, au nord d’Hokkaido et à celle de l’archipel Ogasawara dans l’océan Pacifique. Ils ont pu l’immortaliser grâce à la technique du headspace – une captation de l’air parfumé autour de la plante, sans abîmer le végétal. Ils ont déniché des fleurs, le nihon suzuran –  muguet de montagne avec des tonalités rose litchi – le tsuru ajisai – un hortensia aux accents de fleurs blanches et de banane.

L’équipe de Takasago Japon a obtenu de légères variations dans les profils olfactifs de plantes ou de fleurs et a travaillé avec les parfumeurs pour choisir les plus intéressants.

La maison Takasago s’est aussi intéressée à des odeurs issues de la culture et de l’art de vivre japonais. Le kodo –  cérémonie de l’encens où l’on « écoute » les senteurs -,  le tatami –  revêtement de sol traditionnel confectionné à partir de pailles de riz fraîches. Un headspace floral rosé santalé en a été créé et a permis à la parfumeure, Karine Dubreuil Sereni, de composer le parfum Nuit Tatami de Kenzo.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.