Rivières de Cartier

Responsabilité environnementale et sociétale pour Rivières de Cartier.

Rivières de Cartier
Rivières de Cartier

En 2021, Cartier lance un trio de fragrances Rivières de Cartier, des fragrances qui ont remporté le Prix de l’Innovation Responsable pour un Parfum lors des Fragrance Foundation France Awards.

Rivières de Cartier

Léa Vignal-Kenedi est la directrice générale de Cartier Parfums. Rivières de Cartier s’inscrit à la fois dans l’ADN de la Maison et sur le chemin de responsabilité environnementale et sociétale sur lequel la marque s’est engagée.

Une nouvelle démarche créative a été mise en oeuvre avec la volonté de revisiter L’Eau, vingt ans après son lancement, tout en travaillant différemment. De nos jours, l’eau est précieuse. Il faut utiliser moins de verre, de plastique et créer un flacon à la fois remplissable et recyclable.

Cartier s’est appuyé sur des analyses de cycles de vie réalisées sur ses principales lignes, afin d’en connaître les impacts environnementaux principaux. Intégrer la volonté de réduire ces impacts dans la démarche de création a été le point de départ de la Maison. Il était important de montrer qu’il est possible de réaliser des flacons très réussis, avec beaucoup de sophistication, tout en restant dans un cadre engagé. Faire plus beau tout en changeant la façon de créer. La ligne Must, lancée dans les années 80, était déjà rechargeable.

Mathilde Laurent, parfumeur Maison, prône un équilibre entre ingrédients naturels et synthétiques dans la formulation de ses fragrances, à la fois pour la création et la durabilité. Un ingrédient synthétique créé selon les principes de la chimie verte peut avoir un impact bien moindre en matière d’émission de CO2 ou de consommation d’eau qu’un ingrédient naturel. Il suffit que tout soit équilibré.

Les ingrédients naturels emblématiques de Rivières de Cartier sont la concrète d’iris, l’absolu de tubéreuse ou le géranium. Ces fleurs sont cultivées et récoltées dans le respect de normes environnementales et sociales exigeantes.

La formule est très importante. Cartier a décider de ne plus colorer ses jus, avec une base alcoolique 100% naturelle, le plus souvent de l’alcool de betterave, dont l’empreinte CO2 est plus basse que d’autres alternatives.

Dans les deux ans, toutes les lignes iconiques seront éco-conçues.

La Panthère aura un poids de verre allégé, jusqu’à 50%, plus beau, conçu pour durer et rechargeable. La pompe sera dévissable pour faciliter le recyclage. Pour diminuer la part de plastique, l’étiquette sur le fond du flacon sera remplacée par une impression au laser. Les packs extérieurs en carton seront certifiés FSC, et la cellophane les recouvrant sera sans PVC, conçue avec le moins de plastique possible.

Pasha sera la première ligne Cartier revisitée, tout début 2023.

Cartier est engagé pour le climat et a rejoint, en 2020, la Science-Based Targets Initiative. L’objectif est de réduire les émissions carbone de 46% à horizon 2030, sur une base 2019.

Cartier s’appuie notamment sur le label Ecovadis pour l’aider à travailler et évoluer avec ses fournisseurs partenaires.

La chimie verte, ou chimie renouvelable, est une approche de création qui s’appuie sur 12 principes, notamment sur le fait de favoriser les matières premières renouvelables, ou de minimiser les besoins énergétiques pour créer les molécules.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.