Un siècle de N°5 de Chanel

Deux volumes pour célébrer le premier parfum de Chanel, N°5 Chanel aux Editions La Martinière.

Un siècle de N°5 de Chanel
Un siècle de N°5 de Chanel

N°5 Chanel de Pauline Dreyfus aux Editions La Martinière

Chanel finit en beauté l’année du centenaire de son première parfum et revient ainsi sur l’histoire du N°5 avec ce magnifique voyage, en deux volumes.

Pauline Dreyfus, écrivaine, romancière et prix Goncourt, retrace l’histoire de l’essence au bouquet floral à travers un livre sobrement intitulé N°5 Chanel.

Deux volumes composent cet ouvrage :

  • le premier est consacré aux débuts de N° 5, de 1921 à 1945 ;
  • le second à sa célébrité internationale, de 1945 à nos jours.

Le livre raconte les différentes étapes qui ont fait du n°5 de Chanel un mythe, de sa composition à sa commercialisation. Le livre révèle l’intimité des archives de la Maison Chanel, il donne la parole à celles et ceux qui veillent à son éternelle jeunesse et à la préservation de son inestimable patrimoine. 

N° 5 Chanel contient des documents inédits et des images de campagnes publicitaires, signées de photographes et cinéastes de renom, comme Richard Avedon, Helmut Newton, Baz Luhrmann, Ridley Scott… – et incarnées par les égéries du parfum, Gabrielle Chanel elle-même, Catherine Deneuve, Carole Bouquet, Nicole Kidman puis Lily-Rose Depp ou encore Marion Cotillard, qui lui a prêté son visage pour ses 100 ans…

Les parfumeurs du N°5 de Chanel sont :

  • Ernest Beaux qui a imaginé une composition d’avant-garde associant les plus nobles ingrédients naturels à des molécules de synthèse, encore nouvelles à l’époque, qu’il utilise dans des proportions inédites pour exalter les senteurs : les aldéhydes.
  • Henri Robert, Jacques Polge et maintenant son fils Olivier, parfumeur-créateur depuis 2015, se sont transmis la formule secrète de N°5 comme un flambeau. C’est à ce dernier que revient d’assurer l’approvisionnement et la qualité constante des matières premières qui composent le parfum, dont le jasmin et la rose de mai à Grasse. Depuis la cueillette jusqu’aux méthodes d’extraction, Olivier Polge mène avec le Laboratoire de Création et de Développement des Parfums Chanel un travail d’orfèvre, qui permet d’assurer année après année l’excellence de la fabrication de N°5.

N°5 est aussi une source inépuisable d’inspiration. Tous les parfumeurs ont mis en lumière l’une des nombreuses facettes de N°5. En comptant l’Extrait originel en 1921, les interprétations sont aujourd’hui au nombre de cinq : N°5 Eau de Toilette en 1924, N°5 Eau de Parfum en 1986, N°5 Eau Première en 2008 et enfin N°5 L’Eau en 2016.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.