Champs de fleurs à Grasse

Grasse est la capitale mondiale du parfum, de nouveau.

Domaine de La Rose by Lancôme
Domaine de La Rose by Lancôme

Lorsque nous sommes arrivés dans les Bouches du Rhône, il y a de ça plus de dix ans, nous sommes allés à Grasse. Je me rappelais mes lectures où Grasse était décrite comme la capitale mondiale du parfum avec des champs de fleurs à profusion. Nous avons visité un musée mais point de champs de fleurs. De ce côté là, j’ai été déçue. Mais au fil de mes lectures d’articles divers et variés, j’ai appris que les grandes Maisons de Parfums avaient quelques champs de fleurs, mais bien entendu, invisibles pour le citoyen lambda. Au fil des ans, ces Maisons ont acheté des domaines, à Grasse, où sont cultivées, en faisant preuve de biodiversité, les plus belles fleurs, plantes qui vont servir aux soins, aux parfums.

Grasse et l’Unesco

Fin 2018, l’Unesco a inscrit Grasse et ses savoir-faire liés au parfum à son patrimoine immatériel. En effet, Grasse procède à la culture des plantes à parfum et leur transformation au moins depuis le XVIème siècle.

Les marques de luxe mettent en valeur Grasse depuis quelques années.

Chanel et Grasse

L’approvisionnement en rose centifolia et jasmin s’effectue à Grasse depuis 100 ans. En 1987, Chanel signe un partenariat avec la famille Mul, le plus grand producteur floral local. Outre ces deux fleurs, Chanel utilise l’iris, la tubéreuse et le géranium cultivés à Grasse pour ses parfums.

Dior et Grasse

Dior fait confiance à Carole Biancalana qui gère le Domaine de Manon, et à Armelle Janody, du Clos de Callian. La totalité de leurs récoltes de roses est destinée à Dior. 

La rose de Mai est la reine des fleurs du berceau grassois. Il faut veiller à ce que son savoir-faire ne se dilue pas.

François Demachy, parfumeur-créateur de la Maison Dior.

Une rose que le Parfumeur-Créateur a utilisée en overdose dans La Colle Noire, un parfum qui tire son nom de ce domaine acquis par Christian Dior en 1951 et dont la marque a récemment rénové le château et les jardins.

LVMH et Grasse

Jacques Cavallier, le parfumeur maison de Louis Vuitton, a installé son atelier de création dans le parc des Fontaines Parfumées, rénové par LVMH, planté de 350 espèces de fleurs et plantes aromatiques. Un lieu qu’il partage avec François Demachy.

Lancôme et Grasse

Le domaine de Lancôme à Grasse a déjà été présenté deux fois sur ce blog. Ce domaine cultivé pendant près de cinq siècles permet à Lancôme de valoriser la culture de roses et plantes à parfum de manière biologique et durable.

Lancôme est déjà installé à Valensole dans les Alpes de Haute-Provence. La marque revendique l’utilisation de 99 % de roses biologiques dans ses produits de soin et maquillage.

D’ici 2025, dans peu de temps, elle souhaite aller plus loin en utilisant 60 % de roses de France afin de diminuer son empreinte écologique.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.