Prendre l’avion avec Easyjet

Mon voyage A/R à Bordeaux avec Easyjet.

Easyjet
Easyjet

Je ne suis pas une fan du train – trop long, de l’avion – j’ai peur – du bateau car j’aime avoir les pieds sur la terre ferme. Grâce à une collègue qui m’a donné ce bon plan, j’ai pris mes billets d’avion chez Easyjet. Elle m’avait conseillé de voir sur le site Google et Flights. J’avais sélectionné ma destination et mes dates et ce au mois d’août pour le mois de janvier.

Easyjet

Compagnie low-cost mais pour faire une heure d’avion, franchement, je m’en fiche. Seul le tarif m’importait. Avec un tarif à près de 110 Euros, A/R, assurance comprise, je ne trouve vraiment pas ça cher du tout.

J’avais pris une option pour avoir mon bagage à main avec moi + mon sac à main.

Le seul hic, pourrais-je partir avec cette épidémie de Covid-19 ? Au fil des semaines et des confinements, des couvre-feux, j’ai appris qu’Easyjet annulait certains de ses vols. Je ne me suis pas trop inquiétée au prime abord.

Début décembre, je tente de faire ma réservation de siège. Là, je vois que mon vol prévu le dimanche avec un retour le mercredi n’est plus possible. Je regarde les propositions. Cela me fait partir le lundi pour revenir le jeudi. Encore cela allait. Les horaires étaient beaucoup plus sympathiques également. Je réserve donc mon siège, près de l’entrée de l’avion. Au moins, je serais beaucoup plus vite sortie.

Je suis arrivée dès le début de l’enregistrement à l’aéroport. Donc, comme cela pas d’attente dans une file, même si l’attente était ailleurs. Que ce soit à Marseille ou à Bordeaux, les personnes étaient très sympathiques et expliquaient bien. Vu l’épidémie de Covid, il y a peu de monde dans les aéroports, mais à Marseille, j’ai tout de même cherché pas mal pour aller dans la salle d’embarquement.

L’embarquement approche. Les appels sont faits. J’avais un Speed Boarding, je crois que c’est comme cela que cela s’appelle. Mais je n’en ai pas usé à l’aller. Je n’ai pas fait attention ou je ne savais pas du tout. Mais au retour, je l’ai utilisé et cela permet de passer devant pratiquement tout le monde. Ça c’est top.

C’était mon deuxième ou troisième voyage en avion. Des précédents, je n’en garde pas un bon souvenir, même si comme les derniers, ils n’étaient pas longs. Mais j’avais eu une sacrée trouille. Pour cet A/R, même pas peur, même si j’y ai pensé. Mais j’étais assez zen. Non, non, je n’avais rien bu, ni rien pris comme cachet. Cela secoue un peu au décollage et à l’atterrissage, mais autrement ça va.

Les avions n’étaient pas remplis. Je n’avais personne à côté de moi. C’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de place sur cette rangée de trois, mais bon ça passe. J’ai pu mettre mon bagage au dessus de moi.

A bord, ils étaient quatre en cabine, deux à l’avant, deux à l’arrière. Deux, je pense, dans le cockpit. Bien sûr, à part bonjour, merci, passer dans les allées pour proposer à boire ou à manger, tu n’as pas trop le temps de discuter avec eux. Mais ils sont souriants et assez sympathiques.

Je suis satisfaite de mon voyage en tous points.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.