Tigrou confiné

Mes maîtres sont confinés

Le confinement a du bon pour Tigrou.

Tigrou confiné
Tigrou confiné

Coronavirus

Les maîtres parlent, tant et plus, d’une pandémie qui a commencé en Chine et qui a fait son arrivée en France, il y a quelques semaines déjà. Des gens sont hospitalisés, dans des états plus ou moins critiques. Il y a des morts mais il y a aussi des personnes qui restent chez elle, pendant quinze jours, confinées. Ensuite, il y a eu des annonces gouvernementales. Confinement pour tout le monde, avec télétravail pour les entreprises qui le peuvent et sorties réglementées mais il faut un papier.

Tigrou n’est pas confiné

Depuis le début de ce confinement, mardi dernier, mes maîtres sont à la maison. La jeune maîtresse n’est pas partie travailler le lundi. Interdiction pour elle. La maîtresse y est allée le lundi, le temps de mettre en place ce qui s’annonçait, à savoir un confinement. Le maître était déjà en télétravail.

Donc, depuis mardi, tout le monde est à la maison. Chacun dans une pièce, surtout pour les maîtres qui travaillent. Ensuite, ils font une pause à l’heure du repas et le soir, ils débauchent. Mais ils ne partent pas, donc pas de transports pour revenir à la maison.

La maîtresse se lève un peu plus tard, maintenant. Donc, c’est moi maintenant qui la réveille. Mais au fur et à mesure, je me lève plus tard. Alors que tous les matins, elle fait son ménage, je crois qu’elle va mettre le réveil pour faire tout ce qu’elle a à faire avant de commencer à travailler. Ensuite, pour moi, le matin, quand elle se lève, on fait comme d’habitude, elle me donne à manger et je sors. Les habitudes ne changent pas de ce côté là, mais j’attends que tout le monde se réveille et avec le confinement, c’est un peu plus long que d’habitude.

Alors, ce qu’il y a de bien c’est que tout le monde est là, toute la journée. Je peux sortir quand je veux et je passe mes journées à dormir. J’ai du sommeil à rattraper, moi. En effet, les maîtres pensent que la journée, quand je suis seul, je ne dors pas tellement je suis malheureux. En plus, je ne pleure plus. C’est vrai que la maîtresse m’entend pleurer derrière la porte quand elle arrive.

Alors, moi, le confinement me plaît. Il peut durer toujours, cela ne me dérange. Au moins, j’aurai les maîtres toujours avec moi. Sauf qu’ils m’ont dit que c’était la galère pour aller faire les courses. En effet, il me faut de la litière et des croquettes. Pour les secondes, la commande est passée, mais on ne sait pas quand on la recevra. Heureusement qu’il m’en reste. Pour la première, j’espère que les maîtres en trouveront au supermarché parce que j’en ai besoin pour faire mes besoins. Donc, la prochaine fois, si c’est possible, le maître en prendra 2 sacs ou ils commanderont pour aller chercher. Et puis, il faut bien gagner de l’argent.

La mère de la maîtresse lui a dit que ses chats avaient senti quelque chose, qu’ils n’étaient pas comme d’habitude. Pour moi, elle ne trouve pas. Je ne suis pas stressé, je suis profondément heureux.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.