Madonna Madame X Tour

Madonna au Grand Rex le 29 février 2020

Concert intimiste de Madonna au Grand Rex le 29 février 2020 dans le cadre du Madame X Tour.

Madonna Madame X Tour
Madonna Madame X Tour

Je n’avais jamais vu Madonna avant sa dernière tournée en France. Je m’étais déplacée à Nice pour la voir en concert. Un stade, grand, où je n’avais pas pu vivre pleinement mon expérience à cause de certains spectateurs. Un nouvel album plus tard, une tournée annoncée et des places prises dès le premier jour pour la date de février 2020. Près de neuf mois après, direction Paris.

Diva, caprices de star, des retards énormes, une blessure, des concerts annulés, des pleurs, voilà ce qu’on a pu lire sur les réseaux sociaux pour cette grande tournée de Madonna. La dernière ? En tous les cas, la première dans de très petites salles, elle qui est habituée aux grands stades. Et comme Madonna est une pionnière, bien entendu, les autres vont la copier.

J’appréhendais ce concert, franchement. Car une semaine plus tôt, plus de trois heures de retard. La faute à des problèmes techniques et comme elle veut donner le mieux, cela a entraîné autant d’heures. Pas de possibilités pour les gens de rentrer chez eux après. Au fur et à mesure de la semaine, je lisais que les concerts ne débutaient jamais à l’heure. Bon, bref, on verra sur place.

Madame X Tour

Madonna Madame X Tour
Madonna Madame X Tour

Le 29 février, je me dirige vers le Grand Rex. Pas une grande file d’attente, tout se fait correctement, selon la place prise. Passages sécurité, mise de portable dans une pochette hermétique car pas de photos pendant ce concert. Et on peut comprendre vraiment la décision de Madonna à ce sujet.

Je suis installée à ma place, Mezzanine. J’avais bien choisi, un mur derrière moi, donc si je voulais, je pouvais me lever. Les gens restaient plus ou moins assis pendant le concert.

Attente, mais pas trop longue tout de même. J’avais prévu un livre pour passer le temps. Les gens devaient arriver avant 8 heures 30, heure de début du concert. Mais vu que nous étions placés par une personne, les arrivées se sont déroulées jusqu’au moins 22 heures.

Maintenant, vais-je être payée pour la place revendue à une Russe ? J’ai l’impression que c’était pour son copain. Mais elle était bien là. Mais je n’ai eu personne à côté de moi.

La première partie était composée de quatre personnes qui l’accompagnent en musique avec des instruments. Pas de chants, mais des musiques traditionnelles entrecoupées de quatre tubes de la Madonne.

Ensuite, encore de l’attente et 22 heures 30, cela démarre.

Le décor et ses quatre tableaux sont somptueux. Une véritable mise en scène. Mais si vous comptez voir Madonna comme lors de ses grands shows dans les stades où elle danse, saute, se démène…, vous pouvez partir. Car Madonna parle beaucoup avec son public. De  plus, elle en a besoin, cela lui permet de faire une pause pour se ménager à cause de sa blessure. Car même si elle danse… on sent qu’elle n’es pas à l’aise sur ses jambes. Les pas sont comptés, elle fait attention. Mais quelle présence, quelle voix. Et j’ai eu beaucoup de chance, puisque le lendemain soir, le concert était annulé suite à ses blessures, notamment les ligaments du genou.

J’ai tout adoré mais le morceau qui m’a donné le plus de frissons est Frozen ou elle est en arrière plan, petite lumière au milieu de la vidéo où l’on voit sa fille Lourdes danser. Lourdes a du Madonna et de son père sur son visage. J’ai failli en pleurer de voir l’amour que cette fille porte à sa mère et inversement.

J’ai eu la chance de voir Madonna distinctement, sans avoir besoin de grand écran. Alors oui, même si je n’étais pas tout près, cette expérience a été plus qu’agréable, je dois bien l’avouer.

A 61 ans, Madonna clôture-t-elle sa carrière avec ces shows intimistes ? Si elle recommence, elle va très certainement réfléchir. Peut-être le même type de salles, mais beaucoup moins de dates, car même si elle fait attention à son corps, même si elle est meilleure forme que moi, elle n’est plus toute jeune, elle a 61 ans.

En tous les cas, je ne regrette pas le prix de ma place. J’ai vécu une expérience extraordinaire. Madonna est une grande et personne ne peut la remplacer. Elle a bousculé les codes, elle a pris des positions, elle est la première en tout. Et celles qui la copient ne sont que des pâles copies face à elle. Personne ne remplace The Queen.

J’espère que cette tournée aura été filmée, pour conserver un souvenir, tout comme mes t-shirts et le programme.

Set list Madame X Tour entière

Madame X intro (pas eu ce 29 février)

  • « God Control »
  • « Dark Ballet »
  • « Human Nature »
  • « Express Yourself » (à capella avec le public »)

Madame X Manifesto (Interlude)

  • « Vogue »
  • « I Don’t Search I Find »
  • « Papa Don’t Preach »
  • « American Life »

Interlude (Coffin)

  • « Batuka »
  • « Fado song » (avec Gasper Varela)
  • « Killers Who Are Partying »
  • « Crazy »
  • « Welcome to my Fado Club » / « La Isla Bonita »
  • « Sodade » (reprise de Cesária Évora)
  • Medellín introduction
  • « Medellín »
  • « Extreme Occident »

Interlude (contient des éléments de « Rescue Me »)

  • « Frozen »
  • « Come Alive »
  • « Future »
  • « Crave » (Tracy Young Remix)
  • « Like a Prayer »

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.