Tigrou

Tigrou pleure

Quand Tigrou pleure mais que les maîtres ne savent pas pourquoi.

Tigrou
Tigrou

Cela a commencé le 2 janvier au soir. J’étais seul avec la maîtresse. Le maître était parti à Bordeaux et la jeune maîtresse repartie à Dijon, le 31 décembre. Des pleurs comme le matin, il y a quelques mois de ça, devant la porte mais là, c’est dans la salle de bain.

Les faits

La maîtresse, quand elle est seule, mange tôt le soir et va dans sa chambre pour lire à peu près une bonne heure. Auparavant, je m’installais sur mes vestes pour faire un câlin. Mais depuis que la jeune maîtresse est à Dijon, je dors sur son lit. Bref, la maîtresse avait tout éteint, m’avait donné à manger et elle lisait. J’ai commencé à pleurer, à pousser des cris stridents. Bien sûr, elle se levait énervée et je commençais à courir partout. Elle m’appelait, rien n’y faisait, je continuais à pleurer. Avant d’aller dormir, elle m’a redonné à manger. Mais pendant plus d’une heure, cela a été le même manège, des pleurs, des pleurs et des pleurs. Lasse et parce qu’elle devait aller travailler le lendemain, elle a dormi sur le canapé et j’ai arrêté.

La suite

Le vendredi soir, rebelote. Mais auparavant, elle a suivi les conseils de la jeune maîtresse, elle m’a fait un câlin pendant un long moment. Rituels faits, elle se couche. Et je recommence à pleurer. Elle n’a pas attendu longtemps, elle est allée se coucher sur le canapé. Et après deux-trois pleurs, j’ai arrêté.

Le samedi soir, j’ai refait le même cinéma. Elle a tenté de se coucher dans son lit, dans celui de la jeune maîtresse et cela a été enfin le canapé.

Le maître est rentré le dimanche. Il pense que je n’ai pas assez à manger. C’est vrai que j’ai moins de pâtée mais j’ai ce qu’il faut en croquettes. Là, j’ai commencé à pleurer plus tôt. Mais le maître se couche beaucoup plus tard. Donc, il peut me laisser sortir si j’ai envie. Et là aussi, j’ai fait mon chat potté, j’ai miaulé et pleuré, donc, il m’a donné à manger. Mais j’ai pleuré beaucoup moins longtemps que les trois jours précédents.

Mais la maîtresse trouve qu’il me donne trop à manger. Quand on me donne de la pâtée, c’est un peu à chaque fois. Car, en ce moment, une boîte ne fait pas la journée. Alors qu’avant si. Donc, la maîtresse va me faire reprendre les bonnes habitudes. Et tant pis si je pleure. Cela va me passer.

Et j’ai été aussi heureux. Car la jeune maîtresse est rentrée parce qu’elle était malade. Donc, je n’étais pas tout seul à la maison. J’aime vraiment pas rester seul. J’ai besoin de mes câlins. Mais les maîtres travaillent. Ils essaient le week-end. Ils restent avec moi, à côté de moi. Ils me font des câlins, des bisous.

Est-ce dû au fait qu’elle est repartie à Dijon et qu’elle ne dort pas à la maison ? Le dimanche soir, tard, j’ai encore pleuré dans la salle de bain pendant un très long moment. Dès que la maîtresse se levait, je courais partout. Et je revenais. Elle a changé de chambre. Pas grave, je lui chopais les pieds. De guerre lasse, elle a fermé la porte du couloir et dormi sur le canapé.

En tous les cas, je pleure et ce ne sont pas des miaulements de chat, je peux l’affirmer. Car j’ai des voisins qui ont un chat de 7 mois et il miaule, lieu. En tous les cas, je serai facilement reconnaissable si je devais me perdre.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.