Lutter contre les TOC – Troubles Obsessionnels Compulsifs

Attention aux groupes Facebook qui changent d’administrateur.

Après un rendez-vous parisien avec un grand spécialiste, j’en suis ressortie avec encore plus de questions et pas du tout de réponses. A mon retour, j’ai voulu trouver des groupes d’échanges, de conseils sur cette maladie. Et je l’ai trouvé, pendant un moment.

Lutter contre les TOC – Troubles Obsessionnels Compulsifs

Pendant de nombreux mois, dans ce groupe où j’ai été acceptée, j’ai pu trouver de véritables échanges, des conseils et de l’entraide entre tous les membres, qu’ils soient atteints de cette maladie ou parents de malades.

J’ai beaucoup appris, trouvé des personnes qui souffrent énormément mais il y a aussi quelques petites victoires. 

Les administrateurs faisaient leur boulot dans ce groupe privé. Bien entendu, il peut y avoir des choses qui passent à travers les mailles du filet, mais il fallait le signaler, notamment lorsque l’assistante d’une réalisatrice et cette réalisatrice ont été acceptées. En effet, dans ce groupe, publicités et personnes qui souhaitaient faire des mémoires ou encore des reportages n’étaient pas acceptées.

Changement d’administrateur du groupe

Le fondateur emblématique de ce groupe est parti, poussé vers la sortie par un autre des administrateurs dont le comportement laisse à désirer., qui se plaint toujours d’être critiqué et d’avoir à se justifier.

J’y suis restée car mon but était d’échanger avec les autres membres du groupe. J’ai rappelé, très souvent, à l’ordre cet administrateur car ses propos me hérissaient un tant soit peu, pour ne pas écrire beaucoup, le poil. Les conseils donnés, je passe sur les nombreuses fautes à chaque phrase, m’ont donné le sentiment qu’il se posait en médecin, en recopiant du Vidal, ou en disant de baisser ou de monter un médicament. Oui, oui, vous avez bien lu. De plus, il ne respecte pas ce qui avait été mis en place auparavant, soit interdiction de faire de la publicité ou encore de permettre à des gens, à la recherche de témoignages, de faire partie du groupe.

Et là, ça a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Après un commentaire de ma part, recopiant un élément du but de la page, message en MP, avec bien entendu des excuses en veux-tu en voilà. Tout seul comme administrateur, trois pages Facebook à gérer, un site web, son activité d’infirmier libéral, sa licence de psychologie et surtout son épilepsie et sa maladie dégénérative.

Autre excuse avancée, que je n’avais pas à critiquer, porter des jugements car je n’avais pas à vivre le 1/4 de sa vie. Avant d’avancer des trucs pareils, on se renseigne sur les autres. Car si lui devait vivre également le 1/4 de ma vie, je pense que cela ne le ferait pas. Pour ne pas enfoncer le clou, je mets à son crédit qu’il m’a proposé l’administration du groupe. Ce que j’ai refusé car je n’ai pas le temps.

Suite aux commentaires que j’avais laissés et qui ont été supprimés, je lui ai rappelé la liberté d’expression. Et là, bannissement.

De l’autre côté, il a ouvert une page Facebook traitant du même sujet où il propose des rendez-vous. Page que je n’ai pas recommandé et que j’ai signalé à FB. Cela n’a rien donné mais lorsque j’ai donné mon avis sur leur retour de signalement, j’ai expliqué ce que j’avais à dire, soit proposer des consultations (payantes ?) alors que cette personne n’est absolument pas médecin.

J’ai eu de la chance. Sur un précédent échange, il y a quelques mois, il m’a été communiqué le nom du groupe de celui qui était parti. Donc, je suis en de bonnes mains.

1 Comment

Répondre à Chroniqueuse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.