Tigrou

Tigrou est un réveille-matin

Quand Tigrou réveille sa maîtresse le week-end.

Tigrou
Tigrou

Ma maîtresse, la plus vieille, se réveille très tôt, en semaine. Souvent, je dors, à ce moment-là. Je suis soit à ses pieds, sur son lit ou ailleurs. Mais, je ne peux pas te l’écrire, car elle ne le sait pas. Donc, dès que j’entends le réveil parler, j’arrive dans sa chambre. Car c’est l’heure !

Tigrou en semaine

Donc, la plupart du temps, ma maîtresse se réveille avant moi. Elle se lève, je la suis. Elle essaie de ne pas me marcher dessus car elle n’allume pas la lumière. Elle ferme les portes des chambres. Et direction la cuisine. En préparant son petit-déjeuner, elle vide le lave-vaisselle, me change mes croquettes avec une coupelle propre et enlève la coupelle sale. Et moi, j’attends, je tourne autour d’elle, je me frotte à ses jambes, à un carton. Car je sais que mon tour va bientôt arriver. Et il arrive. Elle me parle, me dit miam-miam et je connais réellement ce mot. Je sais que je vais avoir à manger. Donc, après avoir mis les croquettes dans une coupelle, elle me donne un peu de pâtée. Elle prend le temps de la couper car je ne mange que des petits morceaux. Et elle me fait lécher la cuillère. Et hop, elle me sert sur mon set.

Ensuite, elle déjeune. Mais là, je vais miaouter dans la salle de bain, car bien souvent, j’ai soif. Donc, elle râle car elle petit-déjeune entrecoupé. Tout est une question de rituels. Elle ouvre la fenêtre de la salle à manger pour aller fumer sa cigarette et moi, je fais un tour sur le balcon en même temps. Mais dès qu’elle commence à rentrer, soit je la suis ou elle me dit tu viens ? Elle va aux toilettes, met ses lunettes et retour à la cuisine. Car j’ai droit à une toute petite cuillère de pâtée. Ce n’est pas la quantité qui compte mais le rituel instauré.

Elle vaque à ses occupations, pas intéressantes pour un Tigrou. Je reste un peu avec elle et ensuite je vais me mettre devant la chambre des maîtres ou sur leur lit, ou sur le fauteuil. Et j’attends. J’attends quoi ? Que le maître se lève, pardi. Parce que depuis que les maîtresses sont parties à Paris en février dernier, le maître a dû s’occuper de moi. Et c’est lui qui me donnait à manger le matin puisque la maîtresse m’avait lâchement abandonné. Donc, j’attends d’entendre que ça bouge. Je vais le voir, je miaoute. Dès qu’il est levé, je me frotte partout, je me roule par terre, je rentre dans les toilettes jusqu’à ce qu’il se dirige vers la cuisine. Et s’il ne va pas assez vite, je lui fais savoir. Car j’ai droit à un peu de pâtée avec lui également.

Tu vas dire que je mange beaucoup. Sauf que non, je n’ai que de toutes petites quantités à chaque fois. C’est amplement suffisant. Car je ne grossis pas et dans la journée, je mange peu. Et comme l’a dit le véto, c’est surtout le geste qui compte. Voilà.

Et cela continue encore et encore. Je pleure le soir entre 23 heures et minuit et très tôt le matin. Mes maîtres n’en peuvent plus, ils n’arrivent pas à dormir. Ils me droguent donc. Attention, je plaisante, c’est un complément alimentaire pour me déstresser.

Tigrou le week-end

Tigrou
Tigrou

La maîtresse ne travaille pas les samedis et dimanches. Donc, elle souhaite dormir deux heures de plus. Mais c’est sans compter sans son Tigrou. J’arrive à 4 heures, sur le lit, je vais la sentir, je mets mes moustaches sur sa figure, je passe sur son coussin. A tous les coups, elle se réveille et me dis, laisse-moi dormir, ce n’est pas l’heure. Donc, je pars, en lui marchant dessus. Quand je suis bien luné, je ne fais rien. Je m’en vais où je m’installe à ses pieds pour m’endormir. Mais 2 heures plus tard, je recommence le manège. Et là, elle est obligée de se lever. Par contre, le lundi matin, c’est elle qui me prend de court car elle se lève avant moi.

Mais certains week-ends, cela se passe différemment. J’arrive à la même heure que la semaine. Je fais ce qu’il faut pour qu’elle se lève. Je n’arrête pas d’aller la voir, je vais miaouter tant et plus dans l’appartement. Et comme elle ne veut pas que je fasse trop de bruit, je l’oblige à se lever. Et là, je peux te dire qu’elle n’est pas contente. Elle passe ses journées à râler, mais je m’en fiche, moi je vais dormir la journée. Et la semaine sera très dure pour elle, car elle n’aura pas pu se reposer. Elle espère que le week-end suivant, ce sera beaucoup mieux pour elle.

Les rituels sont les mêmes qu’en semaine.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.