La chaise de Tigrou

Tigrou aime ses nouvelles chaises

Le maître a acheté de nouvelles chaises.

La chaise de Tigrou
La chaise de Tigrou

Qui dit nouveautés, dit Tigrou. Tout doit passer par moi, de A jusqu’à Z. Les maîtres ont ramené vendredi soir deux cartons. La maîtresse a regardé comment c’était à l’intérieur et elle a bien rangé. Le lendemain matin, le maître s’est mis au montage.

Tigrou supervise

Comme d’habitude, quand il y a quelque chose de nouveau, il faut que je sois là. Même si je cours partout parce que les cartons font du bruit, comme le plastique, je regarde tout de même ce qui se passe. Le maître a eu un peu de mal à monter la première chaise. Ils ont cru qu’ils allaient devoir les renvoyer. Mais voilà, après quelques essais la première chaise a été montée. Et les trois autres en suivant. J’ai attendu que tout soit bien fini.

Tigrou s’installe

Tigrou aime son confort. Toutes les vestes sont pour moi. Il faut que ce soit doux et je m’installe. Les maîtres en ont mis partout, sur le canapé, sur les lits. En plus, certaines ont l’odeur des parfums de la maîtresse. C’est extrêmement rassurant.

En ce qui concerne l’histoire des chaises. Après avoir fait mon tour dans la maison, aux fenêtres pour voir ce qui se passait, je me suis installé sur une chaise. Normalement, c’est celle de la place de la maîtresse. Et je n’ai plus bougé. Je me suis pelotonné. J’ai même tenté de faire mes griffes. En effet, le dos et l’assise sont comme une sorte de corde, du sisal. C’est enchevêtré et j’aime ça. Mais bon, je n’arrive pas à m’enlever les griffes. Je me suis fait gronder, tu penses bien. Bref, je me suis installé, bien calé sur le dossier. L’assise est impeccable, je suis bien en boule et je ne pourrai pas m’étendre. Mais ce n’est pas grave.

Bon, la maîtresse n’avait plus sa place pour déjeuner, donc elle s’est installée en face. J’étais toujours sur ma chaise lorsqu’ils ont mangé. Je n’ai pas bougé. Ensuite, quand il y a eu les mots magiques, miam miam, là, ni une ni deux, je me suis levé pour aller manger. Sitôt fini, un petit tour sur le balcon et ensuite roupillon sur cette fameuse chaise.

Résultat, j’approuve le confort de cette chaise. Je ne sais pas si je vais dormir dans les chambres maintenant. En plus, je ne me fais pas mal avec la paille des anciennes.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.