Fahrenheit de Dior

Fahrenheit de Dior, la gamme

Fahrenheit de Dior est pour moi un parfum mythique.

Fahrenheit de Dior
Fahrenheit de Dior

J’ai découvert Fahrenheit de Dior dès sa sortie, cela remonte à 30 ans, soit 1988. J’étais donc toute jeune, je l’avais offert à mon homme. Sauf que le flacon n’avait pas duré longtemps. Cela arrive, ça tombe. Et l’odeur Fahrenheit est restée des semaines dans la salle de bain. En 30 ans, Dior a décliné sa fragrance. Il est temps de découvrir les trois produits.

Fahrenheit de Dior, la gamme

Ce sont les chocs qui créent les mythes.

Fahrenheit est un symbole de la Maison Dior, de son esprit pionnier. La fragrance, avec son territoire encore jamais exploré en parfumerie,  est bâtie sur un mariage des extrêmes qui savent s’attirer et qui créent un pouvoir magnétique, une vraie révolution olfactive. C’est le chaud et le froid, la subtilité et la puissance. Les territoires sont ceux du rêve, de l’imaginaire, de la quête du sens et du dépassement de soi. La signature est mythique, le véritable symbole d’une génération.

Fahrenheit a été l’annonciateur d’une nouvelle vision de la virilité avec un homme libre en quête de sens. En 2016, la fragrance a révélé une nouvelle façon de voir le monde avec un nouvel instant qui défit les lois de la gravité. L’idée est venue à New-York devant Fahrenheit 1982 et Brighter than the sun, deux tableaux de James Rosenquist, maître du Pop Art. Fahrenheit reste un parfum de rupture empreint d’une modernité extrême, avec sa violette raffinée et son accord boisé-cuiré intense.

La note, le Fût R est une note unique, née du hasard, devenue légendaire. Il est rapporté qu’un fût de parfum abandonné dans une cour à l’air libre et aux rayons du soleil a soudain exhalé un parfum extraordinaire et inattendu. Mais la note, immédiatement reconnue par sa beauté et et sa puissance, a été analysée et reproduite.

30 ans plus tard, de nouvelles images illustrent ce monde réinventé avec un univers surréaliste qui dépasse la réalité. Le héros Fahrenheit reste plongé au coeur de ces éléments. Aujourd’hui, il semble dominer une réalité dont la beauté souveraine est bouleversée.

Le Parfumeur-Créateur Maison, François Demachy, a transformé Fahrenheit, en 2016. Il a créé une Cologne typée, agitée par des forces contraires, tout en conservant l’esprit de la fragrance initiale et sa force. Mais il a donné une nouvelle légèreté, pleine d’aisance, qui brouille les repères, bouscule les évidences et renverse les valeurs. La Cologne est typée, agitée par des forces contraires, forte mais légère.

Fahrenheit Cologne possède une nouvelle élégance plus suggérée. C’est une composition qui joue la maîtrise et l’alliance des contraires. – François Demachy, Parfumeur-Créateur Dior.

Fahrenheit de Dior existe en Eau de Toilette, vaporisateurs de 100 et 200 ml.
Notes : Mandarine de Sicile pour le frais, et l’alliance suprenante de notes masculines, Bois et Cuir, avec un accord inédit de Violette.

Fahrenheit Eau de Toilette de Dior
Fahrenheit Eau de Toilette de Dior

L’Eau de Parfum est disponible en vaporisateur de 75 ml aux notes de Violette et de Cuir sublimés par un Absolu Vanille Bourbon, des matières premières rares qui donnent force, raffinement, sensualité.

Fahrenheit de Dior, Eau de Parfum
Fahrenheit de Dior, Eau de Parfum

Le déodorant stick existe en 75 grammes. La formule est sans alcool pour une protection durable, toute en douceur.Il existe également un gel douche.

Fahrenheit de Dior, Déodorant Stick
Fahrenheit de Dior, Déodorant Stick

Flacon Fahrenheit de Dior

Le flacon possède des lignes épurées et fluide. Sa modernité radicale reste intacte, de nos jours. Il est le fruit d’une innovation industrielle avec un défaut de refroidissement du verre dans les fours des ateliers verriers de Saint-Gobain qui a donné ce dégradé extraordinaire. La couleur vibrante, née du hasard, va engendrer la création d’un four dédié, visant à reproduire ce refroidissement si particulier.

En 2016, Fahrenheit Cologne a décliné son dégradé en réinterprétant son rouge mythique. A l’incandescence habituelle se substitue la clarté fraîche d’un gris bleuté. Le flacon joue donc l’épure et la transparence capturant entre deux nappes rougeoyantes une nouvelle clarté liquide.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.