Les aventures de Tigrou #5

Cinquième mois d’aventures de Tigrou.

Voilà, j’en suis à mon cinquième mois chez mes maîtres, la moitié d’une année. Tout se passe très bien. Noël se prépare et est déjà passé. Est-ce que j’ai été gâté ? Oui, je suis le chat le plus heureux du monde.

Commère

Je fais toujours la commère. Quand je suis sur le balcon, je me rapproche de ceux des voisins. J’aimerais tant aller chez eux. Il y a une grille qui me gêne. Alors je m’étire, je penche la tête, ce qui fait peur à ma maîtresse. Je sais qu’il y a un chat au 1er étage, ma maîtresse pense que je l’ai vu. En tous les cas, je l’ai senti, car là aussi, je me penche, je me penche.

Et ce n’est pas fini. Une collègue de ma maîtresse lui a dit que, comme je suis très intelligent, j’arriverai, un jour à sauter du balcon. Là, je regarde par où je pourrai passer. Mais je vais être obligé de passer par la case vaccins car si je vais dehors, tout doit être fait. Je ne veux pas aller chez le véto !

Heureux

Noël, j’ai été gâté. Comme cadeau, ils m’ont donné un peu de crevette. Ca vaut tous les cadeaux du monde.

Ma tatie, soit la soeur de ma maîtresse, lui a donné une bonne idée. Faire des lanières avec du bolduc. C’est jaune, c’est long et je cours après. Mais ce que je préfère indéniablement, c’est la ficelle.

Il y avait une poche Jott qui me tente depuis bien longtemps. Lorsqu’elle a été mise sous le sapin, j’ai reniflé, reniflé. Et hop, dès que la doudoune a été sortie, je me suis engouffré dans la poche. J’y passe du temps même si maintenant elle est déchirée. Il a fallu en trouver d’autres. Car je plonge dedans et je glisse.

Mais je me fais gronder

Il est super ce canapé. J’y fais mes griffes. Mais dès qu’ils entendent, ils se précipitent et me grondent fort. Donc, je les regarde et je me sauve. Mais comme il y avait le sapin, je me vengeais un peu sur les boules.

Je saute haut et haut

Ah, ils veulent toujours jouer à cache cache. Ca va un temps, cette histoire. J’aime bien quand même mais maintenant, j’essaie de ne plus miauler quand je m’avance. Donc, surprise. Je saute très très haut, presque à me retrouver au nez de ma maîtresse.

Et maintenant, je suis aussi aux aguets. Je vais les chercher moi-même pour jouer à cache cache. Ils se baissent et et hop, moi qui suis caché je saute très vite.

Miam Miam

J’aime les haricots verts mais pas les épinards. Par contre, je dis oui à la soupe quand ils en font. Ils sont super sympas, ils me donnent un peu de viande le week-end. Je sais quand ça se passe. Et en plus, je connais les petites coupelles qui sont utilisées pour me servir.

J’aime aussi la confiture de fraise. La première fois, le pot était ouvert. Je suis monté sur la table pour le lécher. Mais j’ai été très vite pris sur le fait. Par contre, le lendemain, j’ai voulu en manger et je n’ai pas trop laissé ma maîtresse prendre son petit déjeuner.

Santé

J’ai recommencé à éternuer et tousser. Je crois que je vais, encore, aller chez le vétérinaire. Cela n’a pas encore été le cas. Tant mieux.

Mes maîtres pensent que j’ai pris un coup au nez car je respire fort. En plus, mon nez pèle de plus en plus.

Le 2 janvier, j’ai fait peur à tout le monde car j’ai été malade. J’ai vomi une grosse boule de poil et ensuite deux fois de la bile. Il y a un panier dans le salon. J’y suis resté des heures, vraiment pas bien. Quand ma maîtresse est rentrée du travail, elle m’a cajolé. Elle a tenté de me faire lécher un peu d’eau, me donner un bout de jambon. Rien n’y a fait. Elle a appelé sa mère. Elles ont donc discuté et elle lui a conseillé de me donner un peu de pâtée. J’en ai eu deux fois un tout petit peu. Ca m’a un peu réveillé. J’ai passé la nuit dans ce panier. Le lendemain, cela allait mieux, j’ai mangé, fait pipi et caca, et joué. Mais je trouve que ce panier est vraiment très confortable. C’est le panier quand je suis malade. En tous les cas, j’ai été extrêmement surveillé.

Chat

Je traine sur le balcon et notamment sur la rambarde. De quoi faire peur à mes maîtresses. Surtout que je me penche et penche. Il y a un autre chat dans l’immeuble. Est-ce lui que je sens ? Est-ce lui que je vois ? Pour le moment, impossible de mes maîtres de le savoir. En tous les cas, un soir que j’était dehors à mon poste habituel de surveillance, j’ai miaulé et il m’a répondu. J’ai couru sur la rambarde car j’étais vraiment trop excité. Qu’est-ce qu’ils ont eu peur. Fissa, ils m’ont fait rentrer mais j’étais toujours à la fenêtre à vouloir sortir. D’ailleurs, j’étais vraiment en colère contre eux. Mais je ne suis pas rancunier.

Habitudes

J’avais délaissé un peu ma maîtresse le soir quand elle lit. Mais là, j’ai repris cette habitude. Je m’installe carrément sur elle, près de son cou. Je m’installe de tout mon long et je surveille ses mains qui tournent les pages. Elle me caresse tout le temps. C’est bon ! Quand j’en ai un peu marre de ses mains, je joue avec et je fais mal.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.