L’Eau Majeure d’Issey Issey Miyake

Nouveauté parfumée chez Issey Miyake avec L’Eau Majeure d’Issey.

L'Eau Majeure d'Issey Issey Miyake

L’Eau Majeure d’Issey Issey Miyake

L’eau est au centre de toutes les créations parfumées d’Issey Miyake. C’est encore le cas avec l’Eau Majeure qui est désignée cette fois-ci par Water.

L’Eau Majeure d’Issey Issey Miyake designed by Water

L'Eau Majeure d'Issey Issey Miyake

L’Eau Majeure d’Issey Issey Miyake

Une force, une pureté. Un tumulte mais aussi de la sérénité. Un masculin et un féminin. Chez Issey Miyake, l’univers tourne autour de l’eau, un élément d’une richesse symbolique infinie. L’eau est la source de toutes ses créations parfumées iconiques. Les parfums Issey Miyake reviennent à ce principe originel pour les réinventer.

L’Eau d’Issey date de 1992. En 2016, elle se ressource avec l’Eau d’Issey Pure, interprétation contemporaine du versant féminin sous une forme plus limpide, la goutte.

L’Eau d’Issey pour Homme, de 1994, possède une nouvelle expression, maintenant, avec l’Eau Majeure d’Issey. Une eau forte, des vagues tumultueuses, l’eau est le symbole masculin de cette force et de ce mouvement.

Le flacon de L’Eau Majeure d’Issey a été revisité par Todd Bracher, qui garde la silhouette architecturale initiale mais avec une interprétation contemporaine. La forme de ce flacon est sculptée par une eau tumultueuse. La forme se polit jusqu’à l’épure extrême. Le verre transparent souligne la puissance des lignes. Les reflets du laquage gris bleuté, situé au fond du flacon, en accentuent les volumes. La fragrance reprend cette teinte subtile et élégante. Le nom de l’Eau Majeure d’Issey s’inscrit dans un logo en forme de bloc. Cette signature, imposante et graphique, démontre, encore une fois, toute l’importe de la typographie dans l’univers Issey Miyake. Le capot possède un métal brossé qui évoque la texture de l’eau en mouvement mais aussi celui de l’Eau d’Issey Pure. Une complémentarité entre masculin et féminin qui fait partie de l’ADN des Eaux.

Pour réinventer l’histoire de la fragrance de 1994, évocatrice de torrents et de cascades, Aurélien Guichard et Fabrice Pellegrin tirent de la puissance de l’océan une étonnante dualité olfactive entre un accord salé et un complexe boisé fusant. L’éclat de la bergamote et du pamplemousse illumine des notes aromatiques vivifiantes, comme un rayon de soleil sur la crête des vagues. Ce vent du large chargé d’embruns souffle un accord inédit de bois salé, iodé, chargé de la force de la mer.

L’overdose de Cashmeran est le trait d’union avec l’Eau d’Issey Pure. Il évoque le grain lisse et sensuel de ce bois sculpté par la mer. Les notes boisées ambrées vibrantes exaltent ce sillage puissant de cet aquatique masculin.

Le flacon, son design sont au coeur de la campagne d’une très grande évocation. La campagne a été imaginée par l’artiste Yugo Nakamura, maître du design interactif et proche collaborateur de la marque. Le film publicitaire montre une eau turbulente d’où surgissent des formes énigmatiques. Angle, Vague, Lettre et Logo.

La lutte se fait aux rythmes percutants entre l’eau, l’acier et le verre et le flacon-galet surgit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s