Azzedine Alaïa, son parfum et la ligne dérivée #2

Après avoir présenté le projet Azzedine Alaïa pour son parfum et sa ligne dérivée, ainsi que la grand couturier Azzedine Alaïa, il est temps d’en savoir plus sur la fragrance.

Azzedine Alaïa est donc un créateur culte qui sublime les femmes. Quelques vers de Charles Baudelaire pour approcher l’univers d’Azzedine Alaïa et son parfum.

Je suis belle, et j’ordonne

Que pour l’amour de moi vous n’aimiez que le beau.

Avec Baudelaire, la femme est toute puissante. La Beauté est un absolu, même pour Azzedine Alaïa et ses vêtements indémodables, à la coupe toujours parfaite, classiques tout en étant osés. Rappelons-nous de ses robes moulantes ou virevoltantes, des tailleurs structurés, des corsets ajourés en cuir, mailles, mousselines. La femme Azzedine Alaïa a un buste souligné, tout comme la taille et les  hanches. Le corps féminin avec ses courbes sensuelles, ses formes puissantes sont redessinées. La femme Alaïa est tour à tour active, branchée, féminine, sûre d’elle. Ses collaborateurs ont le goût du travail bien fait. Tous recherchent l’excellence en faisant preuve d’une très grande intégrité. Ils partagent également avec leur patron car il aime échanger avec les autres.

Pour son premier parfum, Azzedine Alaïa a fait ce qu’il sait faire de mieux. Un travail personnel et une prise de risque, , en contrôlant tout, en s’entourant d’experts. Il veut que la femme Azzedine Alaïa qui se parfume soit belle, ait confiance en son corps. Le parfum Azzedine Alaïa est une invitation au voyage et surprend par son accord froid pour une véritable surprise olfactive. Pionnier pour la mode, il reste pionnier pour son parfum et ses sensations inédites mais résolument modernes.

Parfum Azzedine Alaïa

Il a fait appel à Marie Salamagne, de Firmenich et travaille très vite sur l’odeur de l’eau froide sur la chaux brûlante. Sa formule est faite de notes fraîches, aquatiques, minérales, d’un clair-obscur avec une note animale entourée de muscs.

Le flacon du parfum d’Azzedine Alaïa est dû au designer Martin Szekely. Le flacon est un verre noir translucide, lourd, précieux, orné du perforé Alaïa, un motif emblématique apparu sur le corset de cuir dans les années 80. Le capot est un véritable contraste avec le flacon. Une bobine de fil d’or, comme un hommage au créateur – artisan. Le packaging est doublé de noir et reprend les couleurs fétiches du couturier, le nude, le beige rosé intenses. Les lettres de couleur noire sont sobres.

Quant à la publicité, tout est parfaitement dans l’esprit d’Azzedine Alaïa et de son parfum. La femme = le flacon, le capot = la chevelure. Le décolleté est majestueux, le port de tête est isolé. Paolo Roversi fait émerger lentement du noir la femme, Guinevere van Seenus, du flacon. La femme est une déesse fatale. Julien d’Ys a créé la coiffure de Guinevere avec sa tête d’or et son collier d’or.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s