Le marché de l’occasion et des comestiques

Le marché de l’occasion en ligne est en pleine expansion. Un peu moins fascinant que de lécher les vitrines ou chiner dans les brocantes, acheter sur le web offre toutefois de nombreux autres avantages comme le gain de temps, d’énergie et d’argent.

My Little Box Mars

My Little Box Mars

L’engouement des consommateurs pour le marché de l’occasion est donc dans un premier temps un effet de la crise et de ce fait, du pouvoir d’achat en berne.

Mais il existe un autre facteur important qui explique le succès du marché de l’occasion : l’écologie. En effet, en réponse au consumérisme effréné qui caractérise nos sociétés, les personnes sont de plus en plus nombreuses à choisir un mode de consommation plus responsable. En achetant des objets d’occasion, on évite d’entrer dans le cycle infernal du cumul pathologique. On assiste à un véritable rejet de l’hyperconsommation. En effet, ces objets de seconde vie permettraient de réduire la production de déchets de 13kg par personne et par an. Le fait de ne pas se déplacer avec son véhicule pour faire ses courses, contribue également à réduire la production de CO2.

Même les vêtements d’occasion deviennent branchés, alors qu’ils furent longtemps victimes d’une image misérabiliste.

Longtemps méprisées, les friperies et brocantes connaissent un succès exponentiel sur le web.

Si vous aussi, vous décidez de faire vos achats en ligne, sachez qu’il existe actuellement différents sites d’annonces comme le Boncoin en France, subito.it en Italie ou Tayara en Tunisie qui regorgent d’offres de produits en tout genre à des prix vraiment intéressants. Car il faut être vigilant, de nombreux revendeurs gonflent les prix à outrance afin d’augmenter leur marge. Autre avantage du marché de l’occasion en ligne, c’est la bonne représentativité, le bon état des produits présentés et les achats toujours plus sécurisés.

Parallèlement à l’évolution remarquable du marché de l’occasion, on peut aussi constater que le marché des cosmétiques se démocratise et la toile en est le principal vecteur.

Le marché cosmétique se partage en cinq grands métiers : le soin de la peau, les produits capillaires, le maquillage, les parfums et les produits de toilette.

Malgré un contexte économique défavorable, qui a amené les consommateurs à limiter leurs dépenses, notamment en passant des cosmétiques premium aux cosmétiques grand public, le marché a été soutenu par le succès de certaines catégories de produits comme les BB crèmes, ainsi que les brosses à dents électriques et les vernis à ongles. Le marché cosmétique bio augmente lui de 40 % par an, ce qui profite aux acteurs locaux, principalement présents dans les pharmacies, parapharmacies, grandes surfaces et désormais également en ligne.

En se positionnant sur le naturel, ils ont su convaincre les consommateurs de la valeur ajoutée de leurs produits, notamment pour tout ce qui concerne les soins de la peau. La preuve en est, le succès toujours plus remarquable des produits naturels issus de la culture orientale qui nourrit un attachement pour les soins du corps. Le Maghreb fait d’ailleurs clairement figure d’exception en matière de cosmétique, c’est pourquoi vous pouvez retrouver sur des sites d’annonces locales comme Tayara, pleins de produits de beauté bio et naturels aux prix les plus bas du web.

Que ce soit par besoin d’économiser, par sécurité, par paresse ou par esprit écologique : plus d’hésitation, faites vos achats sur le net. Suivez une tendance qui marquera à jamais notre entrée dans un nouveau mode de consommation qui se généralise toujours plus.

2 réflexions sur “Le marché de l’occasion et des comestiques

  1. En cosmétiques j’ai tout ce qu’il me faut mais pour tout ce qui est petit meuble j’adore chiner sur le bon coin, acheter du vieux pour refaire du neuf, je viens d’ailleurs de terminer un petit buffet que mon binôme a complètement décapé, on a mis une cire blanche et des boutons neufs…. ça fait un super effet, style shabby chic comme j’aime…. pour les vêtements je ne suis jamais allée dans une friperie, je n’ai d’ailleurs jamais acheté de l’occas mais il paraît qu’on y trouve des trucs sympas…. Je vais aller jeter un oeil sur le site Tayara… .je ne connais pas !!

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s