Partageons mon rendez-vous lecture #6-2015 & La fille sans nom d’Angelika Klüssendorf

Dans le cadre de #Massecritique de Babelio, voici ma critique de La fille sans nom d’Angelika Klüssendorf

J’ai fini, critique à venir.

tous les livres sur Babelio.com

Présentation de l’éditeur :

Ancien négociateur détaché par l’ONU dans la gestion des conflits internationaux, Gideon Davis apprend l’imminence d’un complot terroriste sur le sol américain. Il en informe son ex-petite amie, l’agent du FBI Nancy Clement, mais les supérieurs de celle-ci remettent en question la source de Gideon, un drogué proche d’un groupe suprématiste paramilitaire dirigé par le colonel Jim Verhoven. Quand l’informateur se fait tuer avant d’avoir pu donner plus de détails, Gideon, pressé par le temps, demande à son frère Tillman, récemment sorti de prison, d’infiltrer le groupe de Verhoven afin de remonter la piste conspirationniste. Très vite, la cible est identifiée : une attaque massive se prépare contre le gouvernement américain. Les deux frères s’engagent alors dans une course folle pour arrêter ce complot aux ramifications nombreuses et inattendues. Aussi palpitant qu’une saison de 24 heures chrono, aussi complexe et documenté qu’un épisode de Homeland, La Cible nous offre un suspense de tous les instants qui ravira les fans des deux séries.

J’ai fini également le quatrième contrat de Phillip Gwynne, Rush. Je me suis attachée au personnage de Dom. Critique à venir.

Rush #Contrat 4 Chasse à l’homme de Phillip Gwynne

 

Présentation de l’éditeur Casterman que je remercie.

Les Jeux Mondiaux de la Jeunesse, auxquels Dom participe, s’ouvrent à Rome. Mais La Dette a d’autres projets pour lui et lui confie son quatrième contrat : retrouver le célèbre chasseur de trésors E. Lee Marx, et le persuader de se rendre à Gold Coast afin de débusquer l’or de Yamashita, un trésor légendaire. Pour ce faire, Dom n’a qu’un seul atout : la pièce de collection que lui a donnée le Zolt. Malheureusement, il ne s’agit que d’une réplique… S’ensuit alors une course transalpine effrénée pour dérober la pièce authentique à son propriétaire, un milliardaire suisse, puis la remettre à E. Lee Marx lors d’un concert des Rolling Stones au Colisée.
En parallèle, Dom met à profit sa présence sur le vieux continent pour se rendre en Calabre et visiter San Luca, le village d’où était originaire l’aïeul qui a scellé le destin de la famille Silvagni en signant un contrat avec la mafia locale. Mais, sur place, Dom fait face à l’animosité des habitants, qui vont jusqu’à le séquestrer et menacer de le tuer, au nom d’une vendetta lancée contre son père des années auparavant. Un père qui, contrairement à ce qu’il a toujours assuré, semble avoir déjà mis les pieds sur l’île…
Dans une ambiance enlevée qui rappelle souvent l’esprit de Cherub, Rush déploie une intrigue originale et très prenante, avec un vrai sens du suspense. On s’attache très vite aux pas de ce jeune héros qui va devoir, au fil de six missions d’apparence impossible, gagner le droit de conserver son intégrité physique.

Grâce à Presses de la Cité, je vais me plonger dans une seconde enquête d’Isles et Rizzoli. Je suis super contente.

La dernière à mourir de Tess Gerritsen – Source Presses de la Cité

Présentation de l’éditeur :


Pour la deuxième fois de sa courte vie, Teddy a survécu à un massacre. A celui de sa famille, deux ans plus tôt ; et maintenant à celui de ses parents adoptifs. Profondément traumatisé, l’adolescent n’a nulle part où aller, jusqu’à ce que la police de Boston confie l’affaire à Jane Rizzoli, déterminée à le protéger. Teddy est alors placé dans un pensionnat avec d’autres enfants victimes de faits similaires. Bientôt, Jane découvre que ce qui semblait être une coïncidence est en réalité le fruit du calcul implacable d’un tueur qui sait très bien ce qu’il fait…

Je vous donne la possibilité d’augmenter ma PAL. Si vous voulez bien me laisser en commentaires votre lecture en cours, votre coup de coeur ou pas.

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s