Stratégie de l’inespoir d’Hubert Félix Thiefaine

J’attendais le nouvel album d’Hubert Félix Thiefaine avec une grande impatience. La découverte d’un premier titre sur sa page Facebook m’a bien fait saliver. Le reste est à la hauteur de Monsieur Thiefaine. Du grand Hubert Félix Thiefaine.

Stratégie de l’inespoir – Hubert Félix Thiefaine – Source : Thiefaine.com

Mon histoire avec HFT remonte à loin. D’ailleurs j’ai acheté tous ses albums. Je me rappelle d’un collègue à Toulouse (ouf c’est loin cette histoire, plus de 20 ans) qui avait été agréablement surpris que je connaisse HFT et que je l’adore. C’est vrai que question musique, je peux surprendre les autres par rapport à mes goûts qui peuvent ne pas correspondre à ce que je laisse paraître en extérieur.

Le poète est là, il est vraiment de retour avec des textes chocs qui nous transportent. Il a toujours sa verve, sa hargne, sa critique de notre société . Tous les mots veulent dire quelque chose et celui qui écoute l’album peut se retrouver dans ces textes. Bon, bien sûr, c’est noir mais je veux également y voir de l’espoir et pas que de l’inespoir. Et puis, il y a également cette voix qui reste sa voix. Je ne vais pas détailler toutes les chansons. Je peux tout simplement vous avouer que je les adore toutes. Elles remportent toutes mon adhésion. Aucune n’est à laisser.

Les arrangements, la réalisation… de cet album par son fils ne changent absolument rien à la magie Thiefaine. Il a su conserver ce qui fait le talent de son père en y apportant peut-être une petite touche de modernité. Mais là encore, on ne change pas ce qui fait le talent d’un homme. On améliore seulement.

Stratégie de l’inespoir est donc à écouter sans modération. Certains peuvent en prendre de la graine franchement. Personnellement, il me tarde de le revoir en concert, même si des dates parisiennes n’ont été, que pour le moment, annoncées.

Stratégie de l’insespoir d’Hubert Félix Thiefaine :

  • En remontant le fleuve
     
  • Angélus
     
  • Fenêtre sur désert
     
  • Stratégie de l’inespoir
     
  • Karaganda (Camp 99)
     
  • Mytilène Island
     
  • Résilience zero
     
  • Lubies sentimentales
     
  • Amour désaffecté
     
  • Médiocratie
     
  • Retour à Célingrad
     
  • Toboggan
     
  • Père & Fils (3:05) (Bonus)

2 réflexions sur “Stratégie de l’inespoir d’Hubert Félix Thiefaine

  1. Je suis un super fan de ce chanteur , c’est un homme à texte et il a une voix et un timbre très particulier que j adore il nous emmene a chaque fois dans son univers avec mystère et nostalgie parfois ce qui est superbe!!!

    • @Arnaud, en concert l’année prochaine. je commence à regarder les dates pour voir s’il passe chez moi. pas encore, je ne désespère pas

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s