Beware of Angels, I’m an Angel

La première fois que je t’ai vu, je t’ai tout de suite reconnu. C’était en 1992, j’avais 24 ans. Il faut dire qu’avec ce nom, cela ne pouvait qu’être une histoire d’amour entre nous, une histoire d’amour qui perdure. Angel = Angélita. Si toi, tu es un Ange, à côté je ne suis qu’un petit ange. Mais depuis ce temps-là, j’apprends et je grandis encore à tes côtés mais aussi au gré de mes rencontres, de mes nombreux déménagements, de mes différents travails qui m’ont permis d’évoluer vers un poste qui me comble et qui me convient actuellement.

Mais un Angel passe, tel une comète, et je pense qu’il veille sur moi. J’aime croire aux Anges et certains de mes romans y font référence. C’est toujours un plaisir de les lire car cela met du baume sur un coeur qui peut être meurtri. Car outre les sens, les mots signifient beaucoup pour moi. Je les savoure, je les hume, j’arrive à me mettre, bien souvent, à la place d’un personnage mais je laisse également la magie de l’auteur opérer, tout comme opère la magie de mon parfumeur fétiche. Une odeur, un mot, rien de tel pour me combler et me permettre d’être réellement moi. Si la lecture compte beaucoup, la musique aussi et j’ai attendu de nombreuses années avant de voir de fabuleux concerts de mes stars préférées. Cela m’a rappelé absolument mon adolescence, lorsque je vibrais, dansais comme une folle au son d’une ou plusieurs chansons. En concert, on ne me tient plus. Je chante (faux très certainement), je danse, je frappe dans mes mains, je vibre, j’ai le coeur qui tambourine et souvent les larmes aux yeux au début et à la fin. Car un Angel est tendre et émotif.

Je parlais de déménagements. Cela m’a permis de découvrir de nombreuses régions françaises. La seule que j’ai vraiment adoré, au niveau odeurs, gourmandises, … est celle de Perpignan. Normal, on y mange bien. Le vent souffle et l’été est chaud. C’est à ce moment-là que l’on déguste des fruits gorgés de soleil, juteux. Et ne parlons pas des rousquilles, le gâteau de là-bas. Du sucré, du sucré, comme Angel. Près de la mer et de la montagne, les sens sont en constant éveil. Ah, comme j’aimerais y retourner pour retrouver ces sensations.

Quand on est une femme, on essaie d’être au maximum au top, de séduire. Mais les années passent et on se rend compte que la femme fatale qu’on a pu essayer d’être n’est plus là. Pourtant, j’ai eu quelques coups de coeur mais je suis fidèle à toi, à lui. Sauf que, au hasard d’une rencontre, le capital séduction revient à nouveau. Est-ce parce que l’on vieillit. Sans être une cougar, on tente de séduire l’autre, souvent un peu plus âgé, par un décolleté un peu plus plongeant, par un maquillage un peu plus osé et surtout par un sillage qui révèle la femme qui a encore de belles années devant elle. Ce n’est qu’un jeu, un jeu de séduction mais qu’est-ce que ça fait du bien de s’imaginer plein de choses, d’être libre dans sa tête et d’imaginer ce que cela pourrait être s’il disait oui. Il existe, certes, une part d’inconnu dans tout ça. Mais peut-on réellement franchir le pas lorsque l’Angel est honnête ? Suis-je fascinante ? Je ne le pense pas même si je peux me cacher derrière des mots. Toujours des mots, ils font partie de mon existence.

Voilà, je suis une femme Angel. Une femme qui a su évoluer, dévoilant des facettes insoupçonnées comme des trésors de patience au fil des ans, car la patience n’est pas mon fort. Même si je n’aime pas trop l’inattendu, voulant tout contrôler, j’arrive à le maîtriser ce fameux inattendu lorsqu’il survient.

Une seule devise, un seul crédo, #BewareOfAngels

Angel 20 ans Precious Star Thierry Mugler
Angel 20 ans Precious Star Thierry Mugler

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.