Je peux comprendre les aspirations des autres même si ce ne sont pas les miennes

Ceci n’est que mon opinion.

Mais j’ai déjà vu pas mal de choses qui m’ont conforté dans cette opinion.

L’homme et moi avons eu pas mal d’amis qui se sont mariés, ont fait un très grand mariage pour divorcer l’année suivante. Alors, le mariage à quoi sert-il ? A part faire la fête, surtout faire plaisir aux parents des mariés et à la famille. Si les jeunes se marient parce que c’est la tradition, je ne suis pas d’accord. Il n’est pas obligatoire de se marier et de faire des enfants ensuite. Pour divorcer un an ou quelques années plus tard. Et l’inverse est également vrai.

Et les mariés profitent-ils vraiment de cette journée ? Entre les préparatifs, faire des bises à tout le monde, sourire à tout va (même à ceux qu’on n’aime pas), rester debout, faire des photos, stresser à cause de la salle, du repas, de l’ambiance… Je ne sais pas si c’est la plus belle journée de leur vie.

Jamais ma famille, ni celle de l’homme ne se sont immiscées dans notre vie privée. Certains l’auraient bien voulu mais ils ont dû en prendre leur parti. On fait ce que l’on veut et quand on veut. Les traditions ne sont pas pour nous avec tout ce que cela peut entraîner.

Ah oui, je rêve d’une très belle robe si je dois me marier. Mais à mon âge, elle ne sera ni très longue et surtout pas blanche. Je ne suis plus vierge il faut bien le dire.

De plus, Mademoiselle ne nous a jamais posé la question pourquoi nous n’avions pas le même nom. Elle n’a d’ailleurs jamais insisté pour que l’on se marie.

Si maintenant nous devions le faire, après 24 ans de vie commune, ce serait plutôt pour les impôts, la retraite. Bref, que des trucs pas joyeux.

On ferait également une grande fête. Où ? Je n’en sais rien. Avec qui ? Les amis et la famille la plus proche. Ce qui ne fait pas grand monde.

Et cela se passerait directement à la mairie. Car point d’église pour moi. J’y suis allergique. Et en plus, je n’aimerais pas donner de l’argent à l’Eglise pour être mariée.

On en discutait l’autre jour avec Mademoiselle. Et elle ne veut pas aller non plus à l’Eglise. Car pour cela, il faudrait qu’elle soit baptisée et ait fait sa première communion. Je sais que cela se prépare avant le mariage. Alors, doit-elle se conformer à la décision de son futur époux s’il le veut, de sa future belle-famille. Pour cette dernière non. Par amour, je ne sais pas. Si elle devait se marier à l’Eglise, je serais vraiment mal pour ma part. J’irais mais ce sera que pour elle.

J’en viens maintenant à la question du baptême. Je n’ai jamais voulu faire baptiser ma fille, l’homme non plus. Et cela au grand dam de ma belle-mère et de mon beau-frère qui en ont pris leur parti. Je ne me vois pas imposer quoi que ce soit à ma fille et encore moins la religion. Elle est libre de faire ce qu’elle veut et de choisir celle qui lui convient, si ça lui chante. Je ne la vois quand même pas se voiler comme a pu le faire une certaine chanteuse. Ma belle-mère avait tenté de lui mettre dans la tête qu’elle devait faire sa première communion. Mais c’est rentré dans une oreille et sorti par l’autre.

Nous parlons de religion à la maison. Et surtout de ces dérives. Je ne suis pas croyante, bien que baptisée. Mais c’est tout.

D’ailleurs, impossible pour moi de passer à l’Eglise à ma mort. Ce sera un grand feu de joie, sans souci. Et après ils feront ce qu’ils voudront de mes cendres. Je leur laisse le choix. Un culte à mon nom ne serait pas mal, non 😉 Je plaisante. En tous les cas, j’espère qu’ils ne seront pas trop tristes et qu’ils feront un bon repas.

Alors, les jeunes ! Mariez-vous mais seulement si vous le voulez et où vous le voulez. Fiez-vous à votre propre jugement et ne laissez personne vous dicter ce que vous avez affaire. Vous n’êtes plus chez papa et maman. Vous avez votre propre vie, vous travaillez et bien souvent, ce mariage c’est vous qui vous le paierez. Donc, faites vous plaisir avant tout. Et au diable les oiseaux de mauvais augure.

Ce billet m’a été inspiré par Amy.

6 Comments

  1. J’ai adoré les préparatifs pour mon second mariage, tout était au top, mes invités s’en souviennent encore et quand ils en parlent il disent « le mariage du siècle », faut dire qu’on avait mis le paquet (et l’argent aussi). Finalement on s’est fait plaisir mais on a surtout fait plaisir aux gens. (décoratrice, danseuses orientales, maîtresse de cérémonie, musiciens, quand je pense à ce que ça m’a coûté, je me dis que peut-être ce n’était pas nécessaire mais ça faisait partie du trip). De ce mariage il reste une superbe vidéo réalisée et montée par des pro, de superbes photos parce qu’on avait loué un photographe avant, pendant et après le mariage, des souvenirs et pratiquement plus aucun des amis qui étaient présents ce jour. Je me suis séparée de ma robe il y a deux ans, avant de quitter Israël, elle était couleur rose vif et je n’ai pas eu de regret en la laissant, elle devenait encombrante. J’ai une alliance que je n’ai jamais enlevée depuis 12 ans même si parfois j’ai envie de la balancer à la figure du Jules quand il m’énerve et surtout je crois que ce second mariage est le bon, enfin je l’espère !!!

  2. Ah la question du mariage, un éternel débat! Quand nous avons décidé de nous marier, nous l’avons fait par envie, pas pour faire une très belle fête hors de prix (la preuve nous nous sommes mariés pour un budget de moins de 2500€ avec 50 invités!). Au bout de 8 ans de vie commune et de hauts et même de très bas, nous savions où nous allions et nous le regrettons pas.
    Je pense que les gens ne se posent pas les bonnes questions avant de franchir le pas et c’est de là que vient le problème!

  3. Contente d’avoir pu t’inspirer pour un billet ! Je suis comme toi, j’ai des convictions, il est hors de question pour moi de me marier à l’église, ou de faire baptiser mes enfants plus tard. Je ne céderais à aucune demande, et mon compagnon est d’accord avec moi sur ce sujet. Après, mariage ou pas mariage… une chose est sûre, on ne le voit pas comme un passage obligé. Si ça devait arriver, ce serait parce qu’on en a eu vraiment très envie, mais pour rien d’autre.

    1. @ Amy, je suis ravie de l’entendre. Au moins vous le ferez pour vous.
      @ Monculcestdupoulet, c’est ce que je pensais pendant de nombreuses années, mais comme il n’y a jamais eu de demandes de ma fille, nous ne l’avons pas fait
      @ Lalydo, je me rappelle de ton article. Et en 8 ans, tu as raison vous avez dû en connaître
      @ Ysa, j’ai vu quelques photos de ton mariage sur FB. Cela avait l’air grandiose et surtout vous étiez heureux. Bon, après la vie de couple, il y a des hauts et des bas, comme partout

  4. ben si, ça me semble parfaitement normal que le prêtre refuse de baptiser un enfant si l’un des parents s’y oppose … comme tu dis, à vue de croyant, c’est dommage de priver l’enfant du sacrement, mais c’est au parent croyant de convaincre le parent non croyant (ou plutôt, c’est à eux de se débrouiller pour trouver le terrain d’entente qui leur convient).Celà dit, puisque nous sommes sur le forum mariage … je rappelle que lorsqu’un(e) athée accepte de se marier religieusement avec un(e) catholique, il (elle) accepte explicitement que leurs enfants soient ensuite baptisés et catéchisés … pas question de refuser ensuite ! Enfin, s’il (elle) refuse ensuite, il n’y aura pas une descente de flics, ce sera juste une façon de renier la parole donnée, hein … une question d’honneur, en quelque sorte … quelqu’un sait encore ce que ça veut dire en 2011 ?

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.