La dernière ligne droite ?

Un point d’interrogation puisqu’au bout, nous ne savons pas ce qu’il y aura.

Un diplôme venant couronner de nombreuses années de travail bien fait ? On l’espère tous. Mais comme tout le monde le sait, des années de travail peuvent être anéanties le jour J.

Je ne crois pas à cette dernière solution, même si cela va être une année menée tambour battant.

Une rentrée qui s’est effectuée un jeudi après midi pour y retourner le vendredi après-midi et c’est parti.

Elle a l’air assez contente de sa classe, de ses profs, de son emploi du temps. Mais ce n’est que le début. Il faudra voir à l’usage.

Surtout que tout a changé, le programme, le Bac en lui-même. Les profs vont découvrir en même temps que leurs élèves les cours.

Et déjà, on n’a qu’un livre. Car les autres ne sont pas arrivés. On fait comment pour travailler, pour apprendre. Les cours ne suffisent pas souvent. On a souvent besoin d’un livre pour approfondir. On verra bien. Il faut que tout soit nickel très rapidement. Déjà, j’en parlerai à la réunion FCPE le 11. Déjà, on sait que le programme de SES est costaud et que les heures de cours ne sont pas suffisantes.

Le discours est : « on va essayer de vous préparer au mieux pour le Bac ». 

Non, il ne faut pas essayer. Il faut le faire.

Donc, pas de place aux bavardages, aux retards de compréhension…

Je crois que cette dernière année s’annonce chaude et que vous allez en entendre parler assez souvent. C’est vraiment énervant de faire les frais d’une réforme.

Une année où il va falloir passer des examens pour les écoles visées.

Une année où il ne va pas falloir rater des échéances. Des choix à inscrire, bien cibler les écoles….

Question santé, je pense que cette année va nous permettre de voir le bout du tunnel. En un an, de nombreux progrès et une dose qui commence à diminuer.

On trouve une jeune fille bien dans sa peau. Une jeune fille en colère. Normal, il faut bien que l’adolescence passe. Mais une colère dirigée contre tous ceux qui l’ennuient fortement et à qui elle doit régler leurs comptes.

Un rendez-vous médical pour cette cheville qui l’a fait souffrir de plus en plus. Un mal qui doit passer à l’âge adulte ou fin de l’adolescence. Sauf que celle-ci, c’est fait et on n’a toujours rien vu. Une cheville qui l’a fait souffrir à l’effort et au repos. Cela remonte dans la jambe et l’autre jambe prend le relais puisqu’elle fait trop d’efforts. Comment faire du sport alors et passer des épreuves de sport lorsque cette cheville peut lâcher le jour. On sera fixé demain, quant à ça. Et si c’est OK, démarches auprès de l’Education Nationale.

Le petit oiseau devrait bientôt quitter le nid, voler de ses propres ailes, partir de Marseille (surtout), aller à Paris ou à l’étranger.

Et dire qu’il y a tout juste 14 ans, elle faisait son entrée en première année de maternelle. Comme le temps a passé vite.

4 Comments

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.