Comment devenir un optimiste contagieux ? de Shawn Achor


Voici la présentation de l’éditeur :

Le saviez-vous ? Avoir un état d’esprit positif permet de gagner sept ans d’espérance de vie ; un médecin heureux fait de meilleurs diagnostics ; et les personnes âgées qui voient la vie du bon côté ont davantage de tonus et une meilleure mémoire. 
S’appuyant sur les découvertes les plus récentes en neurosciences et sur son expérience de professeur de bonheur, Shawn Achor offre un ouvrage incontournable pour devenir sur-le-champ un optimiste contagieux.
Proposant sept outils aussi ludiques qu’efficaces, Shawn Achor nous apprend à nous fixer des objectifs à notre mesure, à faire le choix des vrais plaisirs sans dépenser à tout va, à déployer mille ruses pour abandonner nos mauvaises habitudes, en bref à remodeler notre cerveau pour voir la vie sous son plus beau jour, donner le meilleur de nous-mêmes et en faire profiter tous ceux qui nous entourent.
Débordant d’humour et d’anecdotes scientifiques passionnantes, un ouvrage de référence en psychologie positive, par l’assistant de Tal Ben-Shahar à Harvard.

Un ouvrage de référence sur le bonheur dans sa vie professionnelle et familiale. Comment devenir un optimiste contagieux, de Shawn Achor, dont voici la page Facebook.

J’avais peur que cela soit rébarbatif mais l’ouvrage est émaillé de très bons exemples et surtout d’expériences personnelles de l’auteur. Il nous fait donc part de ses études, de ses recherches, de ses évaluations. Pendant de nombreuses pages, j’ai pensé que nous n’aurions que de la théorie et pas de clés, ni d’outils qui nous donneraient la possibilité d’être heureux.

Ce que j’en pense. J’ai trouvé de nombreuses références au management d’entreprise. En effet, je travaille dans un cabinet de formation et de conseil et Comment savoir gérer son stress pour être performant ou comment être un bon manager pour que les équipes aient des résultats sont des thèmes récurrents depuis de nombreuses années et en particulier depuis la crise. Mais pour moi le sujet est plus approfondi. C’est vrai que si l’on est heureux, on donne plus.

Au niveau personnel, j’ai trouvé également de nombreuses références à ce que je vis depuis quelques mois avec ma famille et aussi depuis un mois. Il faut avoir des pensées positives, se rappeler un évènement heureux, ou se faire plaisir pour que l’on soit dans une bonne disposition d’esprit. Suis-je donc d’un naturel optimiste ? Peut-être, en tous les cas, j’en ai l’impression car j’ai appliqué certains préceptes dans ce livre. Et d’autres m’ont fait également réfléchir. Je me suis retrouvé et j’ai trouvé également de nombreuses choses qu’il va falloir que j’applique pour être bien dans ma peau.

La seule chose que je devrais développer, ce sont les relations sociales. Je ne veux pas dire qu’un blog ne fait pas d’interactions, ni Twitter, ni Facebook. Mais ce n’est pas le monde réel. C’est vrai que j’aime être derrière mon écran et que je suis aussi une sauvage. Il faut dire que j’ai du  nez et que je sais, au premier regard, à qui je dois faire confiance. Il y a aussi une grande part de timidité. Les relations sociales, j’en ai. Déjà au niveau de l’entreprise par les coups de téléphone. Je suis presque une pro pour pouvoir renseigner un client. J’ai de la gentillesse, le sourire, ce qu’il faut. Et comme on le sait, ce point est extrêmement positif. Ensuite, au niveau personnel, je me lie très peu.

Alors, je ne sais pas si je vais gagner 7 ans de vie de plus. Je pense que cet ouvrage doit être gardé précieusement et que l’on doit s’y référer autant que possible lorsqu’on se trouve être sur la ligne horizontale ou un peu au fond. Cela permet de repartir sur de bonnes bases en appliquant ce qu’il faut. Lire c’est bien mais donc il faut appliquer pour que cela change. 

Donc ce qu’il faut savoir c’est que le bonheur entraîne le succès et non l’inverse. On peut apprendre à être heureux et avoir un esprit positif, être motivé, créatif, motivé et donc être productif. On apprend que le cerveau évolue à tout âge, et même lorsque l’on est vieux. Il suffit juste de le faire travailler et de trouver d’autres centres intérêts. Ca, c’est génial, quand même. On peut se dire que l’on ne va pas être de vieux grincheux à pester, râler contre les jeunes, mais à se tenir au courant de tout ce qui va sortir quand on sera vieux. 

Il faut savoir aussi quelle est l’activité qui nous apportera le bonheur. Méditer est important, bénéfique pour se recentrer. Il faut avoir confiance en soi, s’attacher à ses points positifs et se dire qu’on ne peut qu’améliorer ses capacités. Je pense là à ma formation d’assistante de direction. J’ai toujours évolué dans mon travail, n’hésitant jamais à changer d’emploi (forcée puisque j’ai souvent déménagé) et de secteurs d’activités, et pour ça j’ai une très grande confiance en moi qui peut me faire soulever des montagnes.

Comme on le sait, il faut utiliser des mots positifs, ne pas voir le monde en négatif. Lorsqu’il arrive quelque chose de négatif, il faut arriver à avoir du positif, le réinterpréter, l’accepter et attaquer le problème de front pour ne pas baisser les bras. De ce côté-là également, j’ai reconnu une personne qui a écrit son autobiographie. Si elle n’avait pas été ce genre de personne, elle ne serait plus là.

Il faut également savoir que nous sommes les maîtres de notre existence, qu’il faut verbaliser le stress pour reprendre confiance. Pour réussir, il faut commencer petit et se fixer des objectifs réalisables. Cela permet de prendre confiance en soi, d’être heureux avant d’attaquer ce qui nous rebute.

Shawn Achor est Texan, il a étudié à Harvard et il y est même resté douze ans. Son sujet principal, avant d’entrer dans le monde de l’entreprise, a été les étudiants. Et il a appris beaucoup.

Merci à Athomédia pour l’envoi de ce livre. J’ai réellement apprécié cette lecture.

About these ads
Comments
3 Responses to “Comment devenir un optimiste contagieux ? de Shawn Achor”
  1. lalydo dit :

    Ca a l’air d’être un bon ouvrage :) En tous cas, j’aime le sujet!

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. [...] d’Angélita Share this:ShareFacebookTwitterJ'aime ceci:J'aimeBe the first to like [...]



Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 784 autres abonnés

%d bloggers like this: