OPK – No life de Matz et Bedouel

tous les livres sur Babelio.com

Mark fête ses 45 ans à Berlin avec sa compagne Ilka. Il y est depuis quatre ans. Mais il ne sait pas du tout ce qui l’attend. Il a toutefois demandé une évolution dans sa carrière. Evolution accordée mais à laquelle il ne s’attend.

Sa première enquête va être assez difficile. Elle tourne autour de l’argent, d’internet avec des meurtres. 

Je ne suis pas une adepte des bandes dessinées. Les seules lues sont Boule & Bill, vous voyez la référence, surtout que je les ai lues alors que j’étais adulte où je me suis fait toute la série.

Lorsque j’ai lu toutes les BD proposées par Babelio, c’est le scénario de celle-ci qui m’a emballé. Une enquête et j’ai eu la chance de pouvoir la recevoir. Franchement, je n’ai pas été déçue.

Les dessins sont superbes, un peu glauques, nous donnant une bonne image d’une enquête et que c’est une BD polar. De plus, le milieu des jeux et d’Asie. Les couleurs sont assez sombres et nous donnent vraiment l’impression que nous sommes dans une enquête.

On a également affaire à un "vieux" de 45 et deux jeunes qui sont, on va dire, tout juste diplômés et qui lui sont affectés lorsqu’il est muté en Asie.

La description de tous les personnages est également très intéressante et surtout très réaliste. Puisque le boss, Peter, est un manager qui veut se débarrasser d’un élément gênant, Mark. Mais comme il n’est pas à l’aise lorsqu’il lui annonce la mutation et qu’il ne connait pas sa réaction, il sue et ça se voit. Surtout qu’il veut récupérer la compagne de Mark puisque ce dernier s’en va.

L’auteur évoque la crise de la quarantaine d’un dur. Nous avons les réflexions sur son proche et lointain avenir. 

Nous avons des références bibliques. Ses relations avec les deux jeunes qui sont sous ordre sont très intéressantes. Malgré leur jeunesse, on sent que Mark veut leur accorder sa confiance et qu’ils pourront compter sur lui pour apprendre, mais aussi en tant qu’être humain. Mark sera ironique avec eux, mais comme un père envers ses enfants. Surtout qu’ils tombent amoureux.

C’est vrai que l’arrestation est très vite faite, mais c’est parce que c’est une BD. On va très vite à l’essentiel. La suite est annoncée et il me tarde qu’elle sorte.

L’homme qui aime beaucoup les BD a été également séduit par les dessins, les dialogues et ce côté manga.

About these ads
Comments
One Response to “OPK – No life de Matz et Bedouel”
Rétroliens
Check out what others are saying...
  1. [...] d’Angélita Share this:ShareFacebookTwitterJ'aimeJ'aime  [...]



Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 779 followers

%d bloggers like this: