Transmet-on ses opinions politiques à ses enfants ?

Je suis une fille d’ouvriers. Mon père était boucher et ma mère ne travaillait pas. Mon grand-père maternel a travaillé la terre avant de finir comme cantonnier.

Alors, oui, je suis une fille du peuple, une fille de gens qui votaient à gauche.

Est-ce que ces prises de position politiques ont une influence sur mes idées.

Certainement, même si je considère être beaucoup plus à gauche que mes parents.

Je hais tout ce qui est une forme de discrimination. Qu’elle soit sociale, ethnique. Et cela a toujours été comme ça.

Même si j’ai les valeurs du travail bien ancrées en moi. Je trouve que les discours de la droite ont toujours été peu orientés vers ceux qui travaillent et se lèvent tôt pour bosser. Ceux qui ont des problèmes pour boucler les fins de mois.

Attention, je suis absolument contre de faire de fausses déclarations en matière d’impôts, d’indemnités sociales ou familiales. Et je suis d’accord pour que ces personnes soient punies.

J’en ai connu quelques personnes de ce genre autour de moi. Mais bon, chacun fait ce qu’il veut à ses risques et périls.

Nous n’avons jamais vécu dans une grande richesse chez moi. Nous avions ce qu’il faut pour manger, nous vêtir, aller à l’école (publique) et c’est tout.

Est-ce que j’ai manqué de quelque chose ? Avec le recul, non, même si j’étais envieuse de ne pas avoir de bonbons, dernière poupée, …

Alors, c’est vrai qu’à la maison, nous discutons beaucoup. Nous faisons valoir nos opinions et nous transmettons nos valeurs à notre fille.

Ce sont des valeurs de respect, de travail.

Et ces valeurs sont plutôt des valeurs de gens de gauche.

Ne montez pas sur vos grands chevaux. J’habite dans un très bon quartier de Marseille. Les jeunes ont leur scooter, I Phone, I Pad et tout ce qui s’ensuit. Mais ce sont des jeunes qui n’ont aucun respect envers leurs camarades et des gamins qui travaillent très peu. Alors, ils pensent sûrement qu’ils auront un boulot grâce à papa et maman. Et ces jeunes, pour la plupart, se sont retrouvés au meeting du Pdt à Marseille.

Pourtant, il faut voir les questions connes qu’ils posent à leur prof d’histoire géo. Ils ne connaissent rien à la Seconde Guerre Mondiale …

Ils n’ont aucun passé parce qu’ils s’en foutent. Alors peut-être qu’ils ont leurs propres opinions, mais opinions aussi transmises par leurs parents.

Quant à Mademoiselle, vu que  l’on parle beaucoup. Elle peut elle aussi se faire une opinion. Son coeur ne balance pas du côté du Pdt. Elle regarde beaucoup les infos, mais aussi des émissions, comme Le Petit Journal. Cela lui permet de se faire sa propre opinion également. Même si elle se rend compte que tout n’est pas à prendre au premier degré. Nous avons également des idées divergentes et c’est le principe même de la démocratie. Elle aurait aimé pouvoir voter cette année. Elle aurait pris son rôle très au sérieux et comme son père, aurait donné sa voix à NS s’il se trouve face à Le Pen. 

Donc comme vous pouvez vous en rendre compte, on transmet des idées, des valeurs mais certains jeunes ont leurs propres opinions.