Elève fiché, les maîtres récalcitrants sanctionnés

Vous parlez depuis quelque temps de ce qui se passe en école maternelle. Cataloguer un enfant suivant ci, suivant ça, ce qui en fait, pour certains des délinquants, dès le premier âge. Et ce n’est pas l’affaire de la jeune adolescente assassiné qui va arranger les choses. Surtout que le principal suspect n’est pas encore majeur et aurait un passé violent derrière lui.

Après les parents fichés, ce sont nos chères têtes blondes de l’être. Et fichés dès leur plus jeune âge. Mais voilà, les enseignants et les directeurs des écoles de l’Education Nationale ne l’entendent pas de cette oreille et le refusent. Le Collectif national de résistance au fichier Base élèves (CNRBE) a publié un appel le 14 novembre.D’ailleurs, ils encouragent leurs collègues à ne pas utiliser cette base de données. Un total de 150 signatures, pour le moment. Mais nombreux doivent être ceux qui n’ont pas signé, par peur ??? Comme nous le savons tous, les enseignants, beaucoup, n’aiment pas rentrer dans le moule. Mais voilà, ils sont tombés sur un coriace, leur chef, le Ministre qui n’hésite pas entre blâmes, retenues sur salaire, mutation non accordée ou alors on "demande" à l’enseignant ou au directeur de changer d’école. Des éléments, comme la nationalité, le lieu de naissance et la langue parlée à la maison, ont été supprimés à la demande des enseignants car cette base de données existe depuis trois ans. Ce fichage permettrait de centraliser toute la scolarité d’un élève, jusqu’à ses 35 ans et on peut trouver dans ce fichier les absences, si l’enfant a un suivi psychologique, ses activités périscolaires, sa participation à des stages de remise à niveau, à des RASED (réseaux d’aide spécialisée). Cela va loin quand même, car la vie privée entre dans ce fichier. Et toutes ces données peuvent être recoupées par les différents ministères, Justice, Intérieur, Immigration.

On se rend compte que ceux qui ont désobéi et qui partent sont souvent remplacés par des personnes acquises à l’Inspection et donc le fichier se remplit. Mais tout cela dépend de la forte mobilisation locale. Plus la mobilisation est forte, plus le Ministère laisse tranquille. Mais jusqu’à quand ? Car les parents sont, eux aussi, indignés et personne ne les écoute. Pourtant 2 000 courriers ont été envoyés et 2 080 plaintes parentales ont été déposées dans les TGI. Car les parents peuvent refuser (cf. Le Conseil d’Etat) de faire entrer leurs enfants dans le fichier élèves. Mais le gouvernement a rejeté la demande de ces parents. Ce qui nous prouve bien, encore une fois, que nous vivons dans un Etat qui veut tout régenter et qui méprise ses citoyens. Vous qui allez voter en 2012, pensez à tout ce qu’il vous a fait. Pourtant avec des plaintes, il y aura forcément jurisprudence et les cas pourraient aboutir. Mais porter plainte, cela veut dire aussi pour les parents, être fiché.

Un gouvernement qui a été rappelé à l’ordre plusieurs fois, un gouvernement dans l’illégalité. Et surtout, le plus coup de gueule. Dire déjà que tel ou tel enfant réussira, tel ou tel enfant sera un délinquant sans possibilité de réadaptation. Notre France, enfin celle de ceux qui nous gouvernent,  crée un monde de la peur. Alors, qu’ils y aillent. Qu’ils créent des centres fermés. Qu’ils mettent ces jeunes en prison. Que ceux-ci pensent de suite qu’ils sont irrécupérables. Et on aura plus de gens enfermés que de gens libres. Mais ceux qui sont libres, sont-ils libres finalement ?

About these ads
Comments
2 Responses to “Elève fiché, les maîtres récalcitrants sanctionnés”
  1. lalydo dit :

    Je trouve ça aberrant… les pauvres gosses, quelle société leur offrons-nous…

  2. Angélita dit :

    @ Cla, ah, comme tu dis, mais nous sommes tous fichés. Mais si tôt, c’est encore plus une honte
    @ Aurélie, aucune société où il fait bon vivre

Un petit com ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 779 followers

%d bloggers like this: